[INTERVIEW] Datcha Mandala : “KODA est notre album le plus abouti…”

0
172
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

“C’est vrai que depuis que les moins de 25 ans nous vouvoient au stand de merchandising, les choses ne sont plus les mêmes”

Faut-il encore présenter Datcha Mandala, groupe incontournable et incontestable de la scène rock en France? Oui? Ok!!! Formé à Mérignac à la fin des années 2000’s, le groupe a sorti 3 albums et 2 ep’s (Rokh en 2017, Hara en 2020 et The Last Drop en 2022). Il est composé de Nico à la basse et au chant, Jéré à la guitare et JB à la batterie. Depuis 2009 le groupe a donné plus de 666 concerts dans toute la France et a également fait les premières parties des Insus en 2017 et figure parmi les plus grands espoirs du rock en France aux côtés de Last Train en consorts.

Puisant dans le meilleur des années 70, le trio revient ce 26 avril avec Koda. Un album qui flirte avec le stoner et le rock made in BRMC, quelque part entre Royal Blood et les gros Riffs à la Alice In Chains , le tout soutenu par une magnifique pochette signée par l’artiste espagnol Markel Urutia.

Ce nouvel album va marquer cette année 2024 et se retrouvera dans pas mal de tops albums à la fin de l’année. Rencontre avec le groupe pour en savoir un peu plus sur ce nouvel effort qui ne va pas passer inaperçu.

Interview Datcha Mandala
JB, Nico et Jéré de Datcha Mandala.

Votre nouvel album arrive ce vendredi 26 avril, qu’apporte t’il à votre discographie?

Nico : Il s’agit de notre troisième album, nous sommes trois membres dans le groupe, et nous avons récemment atteint la trentaine… Il y a quelque chose d’assez symbolique là dedans et d’assez fort avec ce disque, car même si les chiffres n’ont rien avoir là dedans, on ressent que c’est l’album le plus abouti qu’on ait jamais réalisé, autant au niveau de la qualité des compositions que de la production sonore!

Que s’est-il passé pendant sa conception et combien de temps a pris la réalisation?

JB : L’album a principalement été écrit durant le confinement, jusqu’à quelques jours avant de l’enregistrer en décembre 2022, et nous avons passé en tout 4 semaines en studio, enregistrement et mix compris.

Nico : Il s’est passé pleins de choses pendant sa conception, à savoir les différentes vagues de covid, l’incertitude de pouvoir reprendre les concerts correctement, trouver une maison où habiter tous les 3 en colocation, ce qui nous a permis de terminer sereinement les morceaux, mener à bien le crowdfunding qui nous a permis d’aller en studio. Beaucoup de hauts et de bas, qui rendent cet album particulièrement important à nos yeux!

Datcha Mandala Koda
Artwork : Markel Urutia.

Le son y est plus lourd que pour ses prédécesseurs. Il flirte même avec le stoner?

Nico : Je ne sais pas exactement ce qui vous fait penser au “stoner” dans notre musique! Ou peut-être la lenteur du titre HOMELAND qui clôture l’album éventuellement… Ce qui pourrait peut-être jouer sur la lourdeur du son (entre autres choses),c’est qu’il s’agit de notre premier album enregistré entièrement en Mi Bémol, voir par moment en Ré Bémol pour certains morceaux (comme SHE SAID, OM NAMAH, HOMELAND). À part ça, la production bien léchée et moderne de Charles de Schutter, la comparaison peut s’arrêter là.

Datcha Mandala – She Said

On sent une bonne influence ou un clin d’œil à BRMC avec le titre Wild Fire…

Nico : Merci pour la comparaison! C’est en effet un groupe qu’on apprécie beaucoup! Maintenant on ne compose jamais dans l’optique de copier tel ou tel artiste, mais il faut croire que le subconscient se charge de digérer ses influences à sa façon. Si le titre vous plait c’est tant mieux. 

Certains riffs de l’album pourraient même être empruntés à Jerry Cantrell de Alice In Chains ou Mike Kerr de Royal Blood? Ce sont des groupes qui vous influencent et accompagnent au quotidien?

Jérémy : Je n’écris jamais de Riff en pensant directement à un artiste , j’essaye toujours de créer quelque chose de personnel même si cela reste parfois difficile… 

Jérémy : Oui ce sont des groupes que nous avons écouté à un moment donné de notre vie. L’esthétique et la production des albums de Royal Blood nous a beaucoup inspiré sur ce dernier album.

Royal Blood – Lights Out

Qui nous rote dans les oreilles sur l’intro de Thousand Pieces?

Nico : L’histoire de ce morceau et de cette intro est à la fois triste et rigolote. C’est une chanson qui parle de la phase de colère dans le deuil amoureux (quand la rupture se passe mal)… et pour ressentir cette colère à nouveau, au moment de l’enregistrement j’ai dû boire quelques bières pour me mettre dans le personnage! Le rot était un peu une blague au départ mais au final on l’a gardé!

Le Koda tour démarre réellement avec la release party qui se tiendra le 4 mai au Krakatoa. Y aura t’il des surprises prévues pour cet évènement?

JB : Il y aura surtout des invités de qualité, en la présence du groupe de rock parisien Patrón et de Alain Johannes, producteur et musicien américano-chilien qui a produit les Queens of the Stone Age, Chris Cornell, qui a également joué dans le supergroupe Them Crooked Vultures formé par Josh Homme des Queens, Dave Grohl de Nirvana et Foo Fighters et John Paul Jones de Led Zeppelin. Inutile de préciser que c’est un honneur d’avoir un tel musicien partageant la scène avec nous, surtout le soir de notre release party. Sinon, en ce qui concerne notre concert, nous ne serons que tous les 3 à jouer nos morceaux, contrairement aux autres releases où nous aimions inviter beaucoup d’amis musiciens sur scène. Ce sera également la 1ère release party agrémentée d’un show light travaillé pour l’occasion. On est vraiment impatients!

Qu’a t’elle de si particulier cette salle?

Jérémy : Nous avons fait nos débuts en tant que groupe là- bas, quand nous étions encore au Lycée! Ils nous ont vu évoluer et grandir, et toutes nos releases party se sont déroulées au Krakatoa.

Datcha Mandala – Kashmir live Krakatoa 2017.

Pouvez-vous nous parler de votre collaboration avec les Twin Souls sur le titre The One? Il paraît que le titre a été enregistré en une journée seulement?

JB : Nous partageons le même tourneur avec les Twin Souls, qui n’est autre que Kriss de Maximum Tour Music. Nous connaissons Martin et Guilhem (les 2 membres des Twin souls) depuis quelques années maintenant et l’idée est venue de composer un morceau à 2, à l’instar de la musique Hip-Hop, où ces collaborations entre artistes sont fréquentes. Donc on s’est contacté, ils sont venus à notre ancien local de répétition à Mérignac pour qu’on l’écrive ensemble, puis nous sommes allés au 180 à Sainte Bazeille pour le filmer. Il a été filmé et enregistré en simultané, donc oui, le temps de faire plusieurs prises pour caler la chorégraphie de la caméra, c’était dans la boîte!

Datcha Mandala feat The Twin Souls – The One

Avez-vous des artistes internationaux avec lesquels vous rêveriez de collaborer?

Nico : Pour ma part ce serait Robert Plant, Jack White et Paul McCartney … mais si on avait eu droit aux artistes défunts j’aurais choisi Jeff Buckley, James Brown, ou encore Bon Scott!!!

Jérémy : Josh Homme, Matthew Bellamy, Lady Gaga.

JB : First Aid Kit, Lenny Kravitz, Gojira.

Que s’est-il passé entre la création du groupe et votre arrivée sur le label Mrs Red Sound en 2016 ?

JB : Le groupe a été créé en 2009, donc jusqu’à 2016, beaucoup de concerts, à cette époque nous étions accompagnés d’un grand monsieur, Jean-Marc André alias Chinois, un ingénieur du son basé sur Bordeaux qui avait officié avec Les Négresses Vertes, La Mano Negra, les Garçons Bouchers, toute la scène alternative rock/punk des années 80/90, avec plusieurs tours du monde au compteur, et une sagesse de la vie, une écoute très aiguisée de la musique, quelqu’un de qui nous avons énormément appris et qui nous a malheureusement quitté en septembre 2015, mais dont l’enseignement nous accompagne toujours aujourd’hui. 

Nico : En 2016, c’est également l’enregistrement de ce que nous considérons comme notre vrai 1er album studio, ROKH, enregistré en analogique au studio Berduquet à Cénac par Clive Martin, un producteur anglais ayant travaillé sur les albums de Queen, Thom Yorke, Les Négresses Vertes etc… C’est avec MRS Red Sound que nous avons pu sortir cet album, et le label nous a apporté une structure et un encadrement salutaire pour faire avancer le groupe, et qui nous a accompagnés jusqu’à notre EP The Last Drop en 2022.

Datcha Mandala – Koda

Que ressentez-vous lorsque l’on vous dit que vous faites partie de ces groupes phares de la scène rock actuelle en France?

Nico : Honnêtement ça tue! Ça fait plaisir quoi, même si ce qui nous ferait peut-être encore plus plaisir ce serait que nous soyons plus de groupes à se tirer vers le haut, à faire des featuring, et à s’entraîner vers l’assaut de la scène internationale! Ça, ce serait super chouette!

Vous avez également fait plusieurs dates en première partie des Insus. Y a-t-il eu un avant et un après dans le succès et la notoriété du groupe?

Jérémy : Il y a eu un après dans la réputation du groupe, on nous parle très souvent du stade de France…

Nico : Dans la notoriété je suis moins sûr, même si je pense que cette opportunité nous a fait découvrir à beaucoup de gens qui ne nous auraient peut-être pas découvert autrement.

Depuis la création du groupe en 2009, vous avez dû voir évoluer et se réinventer la scène française qui est en ébullition depuis une dizaine d’années maintenant?

JB : Oui, à nos débuts, la scène musicale française, en tout cas bordelaise, a été vraiment axée sur un son très pop, puis le rock est revenu, et maintenant le son est de plus en plus épais, beaucoup de groupe de doom, métal, ou heavy en général. Il y avait également toute cette scène stoner rock psychédélique qui existe toujours aujourd’hui, surtout populaire en Allemagne et en Europe.

Quels seraient les groupes que vous recommanderiez d’écouter à nos lecteurs?

Nico : The Lemon Twigs, Mars Red Sky et The Twin Souls!

Jérémy : Slift , Gojira , Inspector Cluzo ( vive le sud-ouest!).

JB : Komodrag and the Mounodor, Grandma’s Ashes, The Mars Volta.

The Inspector Cluzo – We The People Of The Soil

Avec 15 années d’activités, vous faites un peu partie des “vieux de la vieille” maintenant?

JB : Si on veut! C’est vrai que depuis que les moins de 25 ans nous vouvoient au stand de merchandising, les choses ne sont plus les mêmes… En tout cas on est très contents de pouvoir continuer à faire ce qu’on fait, vivre de notre passion, faire le groupe qu’on aime avec les gens qu’on aime, avec ça on signe sur 15 ans de plus!

Merci d’avoir répondu à nos questions et à bientôt sur la route du rock.

Commandez l’album Koda de Datcha Mandala en vinyle ici.

Et écoutez le sur vos plateformes de streaming ici.

Merci à Floriane Fontaine de Shake Promotion de nous avoir aidé à réaliser cette interview.

Shake promotion

Gian, avril 2024.

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire