Claude MONET – L’ Impressionnisme au Musée de l’Ermitage

2
1006

Claude Monet – Un Regard sur l’impressionnisme

Un détour par le musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg  qui héberge Claude Monet, l’âme du mouvement impressionniste. En effet, l’artiste a passé une partie de sa vie à observer et à peindre la nature qu’il représente avec efficacité et empathie.

La Dame en blanc au jardin -1866

Paysage de Claude Monet
La Dame en blanc au jardin

Tableau réalisé à Sainte-Adresse en 1867. L’artiste y conjugue la grâce féminine. Le modèle qui illumine la pelouse est Jeanne-Marguerite la cousine de Claude Monet, et le charme d’un jardin au coloris resplendissants. Il joue avec les contrastes chromatiques, le blanc éclatant de la robe, le vert et le bleu du ciel. La petite taille du personnage laissé au profit de la représentation du jardin, laisse augurer le désir du peintre de se tourner vers des tableaux représentant la nature.

A noter, qu’à cette époque, Monet n’a pas encore de jardin, c’est Frédéric Bazille qui l’héberge ainsi que Renoir.

Monet, Le coin de jardin de Montgeron,1876

monet-coin-de-jardin-a-montgeron
Monet – Le coin de jardin à Montgeron

Même si à cette période l’artiste commence à utiliser le couteau, les aplats de couleurs sur la pelouse et dans le ciel sont effectués au pinceau et finis avec un petit couteau à palette. On retrouve cette même explosion de couleurs et une luminosité éclatante dans le tableau Le coin de jardin de Montgeron de 1876. Ce tableau est réalisé par l’artiste dans la propriété d’un homme d’affaires et grand collectionneur qui lui avait passé commande, et pour qui Claude Monet peindra toute une série de tableaux.

L’étang à Montgeron

 

claude-monet-etang-montgeron
L’Étang à Montgeron – impressionnisme

Durant cet été 1876, le peintre réalisera aussi L’étang à Montgeron. Une oeuvre qui représente un coin d’étang avec une trouée de lumière en zigzague. L ’espace est défini par les lignes verticales des arbres. Ainsi, pour délimiter la végétation Monet se sert de l’opposition énergique des verts et des jaunes.
En haut à droite, on entrevoit une silhouette. Cette dernière appuyée contre un arbre se confond avec la nature… sans doute s’agit-il de l’épouse de l’artiste. Remarquons à sa gauche, un personnage assis ; un dessin à peine esquissé…

Par conséquent, il faut donc un examen très attentif pour apercevoir ces silhouettes.

Jardin de Bordighera, impression de matin de Monet en 1884

Paysage méditerranéen
Jardin de Bordighera de Monet – impressionnisme

Un tableau aux couleurs méditerranéennes avec une végétation luxuriante, une splendeur chromatique.

Les tons de jaunes s’opposent au camaïeu de bleus et de verts. Une œuvre qui flatte le regard par la richesse de ses couleurs. Claude Monet  peint ce tableau lors d’un séjour à Bordighera ; il nous prouve ici son grand talent pour reproduire la nature.

A lire : Les plus belles collections du musée de l’Ermitage

Nic-Blanchard Thibault

Edward Hopper – Peintre de la mélancolie

2 Commentaires