La culture se partage !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gaucher est attendu, le divin surnage…

Axis : Bold as Love résulte de l’impatience d’un producteur. Pourtant, c’est bien le talent de compositeur de Jimi Hendrix qui fait de cet opus un chef d’œuvre de technologie et d’imagination.

The Jimi Hendrix Experience (Axis)

Mai 1967, The Jimi Hendrix Experience a la tête dans les étoiles. Leur premier album grimpe à une vitesse vertigineuse dans les charts. Après quatre ans de galères, Jimi n’a pas le temps de savourer son succès que le groupe doit repartir en tournée.

Faux flyers et muse insatiable

Le rythme est éreintant. Le trio se produit six jours sur sept, souvent deux fois dans la même soirée. De plus, une mauvaise initiative du manager Mike Jeffery, vient plomber l’affaire. Il inscrit ses protégés en première partie d’une tournée… des Monkees ! Ces derniers possèdent alors des millions de fans, dont la plupart n’ont pas plus de 10 ou 15 ans. Au sein du Jimi Hendrix Experience, une gêne considérable vient s’ajouter à la fatigue. Pour Jimi c’en est trop ! Il décide de lancer une fausse protestation par le biais de flyers le décrivant comme obscène. Il obtient ce qu’il souhaitait, le groupe est exclu de la tournée.

Jimi Hendrix

Par bonheur, la muse de Jimi est insatiable. Il passe le reste de la nuit à composer, répétant jusqu’au lever du jour. Tout cela ne l’empêche pas de créer la sensation en juin, au Festival Pop de Monterey. Après un set époustouflant, Jimi passe en un temps record, du rang de musicien inconnu à celui de star. Ce qui va entraîner une attente démesurée à son encontre, et celle du groupe…

Mis sous pression, Jimi Hendrix ne connaît qu’une seule manière d’évacuer le stress (en dehors du LSD), la musique ! Il investit les Studios Olympic (Londres), chaque fois qu’il en a l’occasion. Quelques créations originales ne tardent pas à émerger.

La grande majorité des titres figurant sur l’album Axis : Bold as Love, sont enregistrés dans la foulée du premier album, entre mai et juin 67. La tendance est alors au conceptuel, avec la sortie de Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band (The Beatles). L’Experience se doit d’y goûter.

Axis Bold as Love

Dès l’intro, on comprend que le Divin Gaucher et ses deux acolytes british ont encore repoussé les limites de leur champ d’exploration. Si l’album délaisse temporairement le blues du delta pour des titres aux sonorités psychédéliques, il s’inscrit dans une démarche expérimentale sonore sans précédent.

The Jimi Hendrix Experience – Exp

Plongé dans la lecture de l’œuvre du canadien Manly Palmer Hall, Jimi ne rêve que de science-fiction. Pour instiguer son rock spatial, il imagine l’histoire d’un extraterrestre débarquant sur Terre au milieu des sixties. Après une première visite dans une époque antérieure, la créature est heureuse de constater que les hommes se sont enfin libérés, mais se questionne en revanche, sur leur nature destructrice.

Jimi Hendrix
Jimi Hendrix par Moebius

Le premier titre de Axis : Bold as Love, étonne par sa teinte jazzy, mais le batteur Mitch Mitchell instaure avec ses balais une atmosphère nouvelle. La pédale wah wah, dernier cri de la technologie, fait également son apparition dans la palette de Jimi Hendrix. Le gaucher l’utilisera par la suite, de manière plus agressive. Pour l’heure, elle cadence de manière chaloupée et groovy, la balade touristique d’un alien…

The Jimi Hendrix Experience – Up From The Skies

Avec des sonorités oscillant entre proto-hard et garage-rock, Spanish Castle Magic rappelle l’aspect fougueux et le rock brut au son saturé du premier opus (Are You Experienced).

The Spanish Castle Club

Dans le texte, Jimi fait référence à un établissement situé près de Seattle, sa ville natale. C’est dans ce Spanish Castle Club qu’il a fait ses premières armes à la fin des 50’s. Un night-club construit dans les années 30, en dehors de la ville, afin de contourner les lois sur les horaires de fermeture.

The Jimi Hendrix Experience – Spanish Castle Magic

Inspiré par Bob Dylan, Jimi souhaite faire mûrir ses textes. Le titre Wait Until Tomorrow et ses influences R&B, confirme une évolution dans l’écriture.

The Jimi Hendrix Experience – Wait Until Tomorrow

Quant à la rythmique funky-rock de Ain’t No Telling et son chœur soul, elle pourrait aisément figurer sur un titre de James Brown

The Jimi Hendrix Experience – Ain’t No Telling

Étant donné qu’il n’existe chez le guitar-hero, aucune frontière entre le fond et la forme, sur Axis : Bold as Love, Jimi s’attèle également à l’expérimentation de nouvelles sonorités, avec l’ingénieur Roger Mayer. Le guitariste est notamment conquis par le phasing, un effet de répétition qui va nourrir ses toutes nouvelles créations.

“Curtis Mayfield est un très bon guitariste… Avec lui, j’ai beaucoup appris, en peu de temps. Il m’a probablement influencé plus que n’importe qui d’autre. Il a ce son… si doux. »

L’influence du leader de The Impressions se fera sentir à nouveau sur l’album Electric Ladyland, mais indéniablement, la douceur de Little Wing porte son empreinte.

Axis
Curtis Mayfield

La guitare est enregistrée dans une cabine Leslie. Jimi ajoute du glockenspiel, pour souligner les parties guitare et chant. Bien que complexé par sa voix, celle-ci est d’une grande pureté. Sans doute l’une de ses plus grandes performances vocales. La production léchée, et d’une grande modernité, est très représentative de l’album.

Ce titre a grandi au fil du temps. Il prend sa source en 1966, dans une première composition influencée par le style Mayfield, et intitulée (My Girl) She’s a Fox. Mais l’idée semble avoir germé un peu plus tard, durant un concert à Greenwich Village. Enfin, la structure et les paroles du morceau auraient surgi dans l’esprit de Jimi, au cours de sa fulminante prestation au Festival de Monterey. Inspiré par l’ambiance positive et sereine, et la douceur des visages présents dans le public, il dit avoir eu l’impression “que tout le monde volait”. Comme souvent, dans ses textes, douceur et légèreté sont exprimés sous les traits d’une femme…

The Jimi Hendrix Experience – Little Wing (Axis)

If the Six Was Nine est une parfaite représentation de la philosophie hippie non assumée. L’expression d’un désintéressement total, incitant le beatnik (ou le hippie) à la liberté intérieure, est une nouvelle preuve d’un courant de pensée, honnête et désintéressé. Sous entendu “ne cherche pas à ressembler à tes idoles, exprime tes propres revendications” !

Jimi Hendrix

Ce titre est un blues avec une amplification rock, et un discours laissant place à une parole iconoclaste et fataliste. Jimi impose une réflexion réaliste et irrévérencieuse, dans un genre encore soumis aux traditions.

Ce titre alimente une nouvelle réflexion chez l’acteur Dennis Hopper, au point de devenir un maillon essentiel de sa première réalisation, l’incontournable Easy Rider.

“Nobody know what I’m talking about

I’ve got my own life to live

I’m the one that’s gonna have to die

When it’s time for me to die

So let me live my life the way i want to”

The Jimi Hendrix Experience – If The Six Was Nine (Axis)

La « Face A » de Axis : Bold as Love, possède tout ce qui est nécessaire pour séduire son public, esprit conceptuel et standards. Seulement, fin octobre, alors que Jimi se rend à une soirée, il oublie les bandes correspondantes à cette partie dans un taxi. Heureusement, ces compositions ne sont pas uniquement l’aboutissement d’un projet. Chaque membre de l’Experience adhère à la moindre note, au point d’être capable de reproduire chaque passage. Le tout est ré-enregistré en une seule nuit.

The Jimi Hendrix Experience

Sur la « Face B », figure le titre Castle Made of Sand, inspiré par Léon Hendrix, frère du guitariste, lorsque tous deux construisaient, sur les plages de Alki ou Madison, des châteaux de sable. Il défrise encore les jeunes guitaristes amateurs. Il est doté d’une intro et d’un instrumental à décoiffer le plus chevelu des hippies. Pourtant, son rap groovy fait office de référence. Voilà comment Jimi Hendrix fédère plusieurs générations de musiciens, et des adeptes allant du rockabilly au rap hardcore. Par le biais du groove

The Jimi Hendrix Experience – Castles Made of Sand

La ballade nostalgique One Rainy Wish fait partie des titres inspirés à Jimi, par ses rêves nocturnes. Un titre puisant dans le style jazz des guitaristes Wes Montgomery et Jim Hall, le lyrisme en prime…

“ Ce n’est qu’un rêve

J’aimerais parler de ce rêve à quelqu’un

Le ciel était rempli de mille étoiles

Tandis que le soleil embrassait les montagnes bleues

Et onze lunes jouaient à travers les arcs…”

The Jimi Hendrix Experience – One Rainy Wish

Jimi Hendrix met au point le Sound Painting avec le producteur Eddie Kramer. Il s’agit d’un système lui permettant d’optimiser son approche sensible de la six-cordes, puisque chaque effet est représenté par une couleur, qui elle-même correspond à une émotion.

Jimi & Sound Painting

Très impliqué dans la post-production, Jimi dépasse désormais sa fonction de compositeur, au point que son mentor Chas Chandler en est réduit à faire de la figuration sur Axis : Bold as Love.

Influencé par l’auteur Manly Palmer Hall, ce titre, et celui de l’album, font allusion à l’axe de rotation de la Terre entraînant la chute des civilisations. Jimi fait un parallèle entre cet axe et l’Amour. Ce dernier ayant la capacité de changer radicalement une vie.

Ce titre constitue les prémices de l’utilisation du phasing. La stratocaster de Jimi, sonne alors comme un orchestre complet. Les couleurs utilisées déteignent fatalement sur la composition. N’oublions pas que nous sommes à la fin de l’année 1967, et que les teintes chatoyantes sont de mise. Deux magnétophones fonctionnent en simultané, permettant de mixer des arpèges en fading. The Jimi Hendrix Experience donne au courant psychédélique ses lettres de noblesse. Par la suite, aucun artiste, quelle que soit l’époque, ne parviendra à restituer une telle féerie rock. Même en usant d’amplis Marshall à lampes…

The Jimi Hendrix Experience – Bold as Love

Le titre You Got Me Floating et son riff frénétique, ou Little Miss Lover et sa basse pesante, n’ont pas grand chose à envier au reste de l’album. Quant à She’s so fine, on y trouve son compte, en particulier si on affectionne le garage psyché. Sur ce titre, Jimi laisse la plume et le micro au bassiste Noel Redding.

Pochette

Axis

Jimi Hendrix le mentionnera dans une interview, le visuel de l’album n’est pas un choix du groupe. Vaguement inspiré par celui de Sgt Pepper’s, il présente le trio incarnant la divinité Vishnu sous plusieurs formes. Le dessin de l’Experience est l’œuvre de Roger Law, réalisée à partir d’une photo de Karl Ferris. Jimi Hendrix a indiqué qu’il aurait été plus cohérent de faire apparaître ses origines amérindiennes, plutôt qu’un soi-disant penchant pour l’hindouisme, religion très à la mode en 1967.

En 2014, afin de ménager les sensibilités religieuses, l’oeuvre se retrouve interdite en Malaisie. Néanmoins, cette pochette reste l’une des plus célèbres et appréciées de la période psychédélique.

Réception

Si Axis : Bold as Love est un album novateur, et comprenant de grands titres, sa complexité technologique empêche le trio de le reprendre sur scène. Seuls Little Wing et Spanish Castle Magic sont joués en concert.

“Pour l’instant, on ne fait pas encore réellement ce que l’on veut. On est là pour plaire…” JH

Publié le 1er décembre 1967, un seul single en est extrait (Up From The Skies). Pourtant Axis est ovationné par le grand public et encensé par la critique. L’album se classe dans les cinq meilleurs ventes d’album aux États-Unis et en Angleterre, et connaît un succès retentissant en France, où il atteint la première place. Le monde entier prend acte du talent déployé par le Divin Gaucher, mais ce dernier n’a pas fini de subjuguer. En juillet, il retourne en studio pour l’élaboration d’un album considéré comme son chef d’œuvre. Le fabuleux Electric Ladyland.

Serge Debono

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •