La culture se partage !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pur Chef-d’œuvre

Il semble qu’il existe deux disques préférés des Smiths : le premier au titre éponyme et The Queen Is Dead, troisième du groupe. La préférence sera au choix mais ici les auteurs s’attaquent à ce dernier et c’est une révélation ajoutée à une nouvelle lecture de ce chef-d’œuvre.

Et ce, pour plusieurs raisons :

  • il s’agit de l’album le plus engagé et le plus vigoureux de la trop courte carrière des Smiths à travers cinq albums officiels mais intenses.
  • Celui-ci s’attaque à la fois à la vie difficile en Angleterre en pleine période Thatcherienne.
  • Par ailleurs, il appuie là où ça fait mal, à la fois physiquement et moralement.

The Smiths – The Queen Is Dead (live – 1986)

Un livre sur cet album en dehors du temps :

Les auteurs Sébastien Bismuth & Nicolas Foucault invitent donc à redécouvrir dans sa fausse nudité, une œuvre incroyable. Elle est composée de titres tristes à mourir et de fausses distractions.the smiths livreMorrissey sait jouer avec les mots et la voix, tandis que Johnny Marr affronte la mélodie avec des riffs de guitares percutants.

Les deux auteurs de ce livre indispensable découpent tout cela au scalpel et dissèquent à merveille cet album indispensable.

The Smiths – there is a light that never goes out (live)

Alors on s’ébahit à nouveau devant « Queen Is Dead », le titre, plus les tubes mémorables, « Bigmouth Strikes Again », « The Man With The Thorn In His Side ». On n’oubliera pas le côté dépressif de « I Know It’s Over » et le mélancolique « There Is A Light That Never Goes Out ». Des titres inoubliables sur un même album, et un livre qui nous replonge adroitement dans l’univers des Smiths !

The Smiths – Bigmouth Strikes Again (Live)

Sébastien Bismuth & Nicolas Foucault

The Smiths / The Queen Is Dead

Densité / Discogonie – 104 pages – 10,50€

Patrick Bénard

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •