Gauguin – Un tableau recto-verso méconnu : le jardin de PISSARRO

0
535

Le jardin de Pissarro – Quai du Pothius à Pontoise 1881

Le Jardin de Pissarro Gauguin

Un Chef-œuvre méconnu de Paul Gauguin, un tableau recto-verso a fait l’objet d’une vente aux enchères chez Sotheby’s le 29 mars 2019, à la galerie Charpentier à Paris.

Une œuvre de jeunesse qui a été vu par le public seulement deux fois en 140 ans. Une première fois, à Pont-Aven en 1964, et au Cleveland Museum of Art lors d’une exposition sur le jardin, dans l’Ohio, aux Etats-Unis en 2015.

Gauguin et Pissarro, la rencontre

C’est Gustave Arosa, homme d’affaires et grand amateur d’art, qui introduit Gauguin dans le cercle des impressionnistes. En 1874, il rencontre Camille Pissarro, qui lui donne l’envie de peindre et d’exposer avec lui. Il abandonne son métier de courtier  pour se consacrer à la peinture.

Le tableau date de cette période, où il fréquente assidûment Pissarro qu’il appelle «son cher professeur». Il va souvent à Pontoise où le peintre s’est installé. Ce lieu va l’inspirer pour son œuvre.

Lors de cette proximité avec le maître, Gauguin va apprendre à voir un paysage et à le reproduire, et aussi à utiliser les couleurs sur une toile.

Le tableau Recto :

le jardin de Pissarro Recto-verso
le jardin de Pissarro Recto-verso

La maison trône au milieu de la nature verdoyante, thème favori du propriétaire des lieux.

Pissarro aimait peindre dans son jardin, sous une ombrelle fixée à son chevalet, Gauguin le représente dans le coin droit du tableau.

Ce tableau témoigne d’une grande amitié entre les deux hommes.

Gauguin – Le tableau verso :

Le jardin de Pissarro recto-verso gauguin

Au verso un trésor, deux esquisses de Gauguin, sans doute les premiers autoportraits  connus. Les traits et le modelé annonce la direction que va prendre l’artiste en s’éloignant des impressionnistes, mais cela fera l’objet d’un autre article…

Nic Blanchard-Thibault

Camille Pissarro – Le Père des Impressionnistes