Vladimir Kush ou l’Art Métaphorique !

0
903

Vladimir kush – Peintre de l’imaginaire

Vladimir Kush

Vladimir Kush a tout juste sept ans lorsqu’il rentre à l’école des arts. Là,  il va se familiariser avec les grands peintres de la Renaissance, mais aussi les impressionnistes, les surréalistes comme Magritte et surtout Salvador Dali. Ce dernier considère que « dans l’art tout est possible » et le jeune artiste adopte les mêmes codes.

Vladimir Kush obtient le diplôme de l’Institut des Beaux-arts. Il peint des portraits dans la rue dans les moments difficiles en Russie.

Les premières expositions

En 1987, il commence à participer à des expositions, d’abord en Allemagne où il rencontre un vrai succès. Il s’envole vers Los Angeles, l’argent gagné en peignant des portraits va lui permettre de s’installer à Hawaï, pour lui « sa terre promise« .

Une exposition à Hong-Kong en 1993, va lui apporter un succès qui dépasse toutes les attentes.

En 1997 il prend un nouveau départ aux Etats-Unis en exposant, puis en ouvrant en 2001 sa propre galerie  «Kush Fine Art».

Dans ses tableaux, le peintre nous entraîne dans un monde imaginaire et poétique, c’est une peinture joyeuse d’où se dégage la puissance du rêve, et où un thème est choisi pour chaque toile.

Pour Kush «Refléter le monde dans le miroir de la métaphore» tel, est le but de l’artiste.

Une immersion dans les œuvres de Vladimir Kush :

Jouet pour l’Océan

Océan

Ce tableau représente l’union entre la musique et la nature. Le ciel et la mer s’accordent au son du violon, et nous plonge dans l’univers de Sadko, personnage de la mythologie russe. L’histoire  d’un riche marchand pris dans une tempête, et qui, jouant du « Gousli » fut sauvé par le roi de la mer. C’est aussi un thème repris dans un opéra de Nikolaï Rimski-Korsakov.

Parlez- moi d’amour

Amour

Le thème de l’amour, où  l’intensité est représentée par  l’eau qui jaillit des rochers. La cascade semble protéger le moment de complicité des deux protagonistes. Rochers intemporels et gage de l’amour éternel.

Passage de l’Ouest

Détroit Magellan

Un trou de serrure qui laisse passer le soleil. Pour Vladimir Kush cela représente le passage étroit du détroit de Magellan, synonyme du passage à l’ouest. Les clefs qui tiennent les voiles du navire font le lien.

La géométrie divine

La terre

Dans cette œuvre  Kush nous montre les limites de la nuit. La lune éclaire la terre par deux faisceaux coniques. On devine un observateur dans le cosmos, au-dessus de la terre. Une ambiance romantique est créée par le voilier qui effectue un voyage nocturne autour du globe.

Le lever du soleil près de l’océan

Naissance

Ce tableau nous renvoie à la création du monde, symbolisé par l’œuf. Le soleil levant est représenté par le jaune, tel un nouveau-né. Des personnages s’accrochent aux deux sphères, comme pour participer à la naissance du monde au-dessus de l’océan.

Vladimir Kush est l’un des peintres surréalistes les plus talentueux de notre époque.

Nic Blanchard-Thibault