Carole Lombard et Carole Landis – Fatal destin

0
255

Carole Lombard et Carole Landis – Même prénom, même fatal destin

Carole LOMBARD
Carole LOMBARD

Deux actrices américaines liées dans la mort

En 1931, Jane Alice Peters dite Carole Lombard (1908 – 1942) – qui croyait en une religion très rare et respectable : le bahaïsme – épousa William Powell, de seize ans son aîné. Puis Clark Gable en 1939 (l’acteur fut marié cinq fois). Entre-temps elle avait eu une liaison avec le compositeur baryton et violoniste Russ Columbo, tué par accident: en jouant avec une arme à feu, un coup partit ; par ricochet, la balle creva l’oeil de Columbo et se planta dans son cerveau, impossible à extraire. Il mourut quelques heures après une tentative d’opération. Au cinéma on la remarque dans Mon homme Godfrey (1936) et La Joyeuse Suicidée (1937) – c’est plus de circonstance que La Veuve joyeuse !

Le livre Stars Et Starlettes Du Noir Et Blanc revient sur deux destins croisés…

Carole Lombard : première femme tuée dans l’exercice de ses fonctions

Elle prend part à l’effort de guerre américain et trouve la mort en avion. Le Président Roosevelt la déclara première femme tuée dans l’exercice de ses fonctions en temps de guerre et lui attribua à titre posthume la médaille présidentielle de la Liberté.

Son dernier film, To Be or Not to Be de Lubitsch, était en post-production au moment de sa mort.

Les producteurs décidèrent de couper la séquence dans laquelle elle demandait « Que peut-il arriver dans un avion ? ».

Carole LANDIS
Carole LANDIS

Carole Landis

Frances Lillian Mary Ridste dite Carole Landis (1919 – 1948) est la plus jeune d’une portée de cinq enfants abandonnés par leur père après la naissance de la dernière ; elle ne sut jamais si elle n’était pas plutôt la fille du second mari de sa mère. Après une brochette d’apparitions souvent non créditées, en 1940 elle partage avec Victor Mature l’affiche du film de Hal Roach One Million B.C. (Tumak, fils de la jungle).

Au contraire de la plupart de ses consœurs qui se faisaient doubler dans les comédies musicales, Carole chantait juste. Elle avait une belle voix et savait l’utiliser. Sa relation amoureuse avec Daryl Zanuck boosta sa carrière autant qu’elle l’anéantit lorsqu’ils se séparèrent.

Désormais condamnée aux films de série B, elle tourna ses deux derniers films en Grande-Bretagne. Et puis, en temps de guerre, elle sillonna le monde pour distraire les troupes alliées. Elle fut mariée quatre fois mais n’eut pas d’enfant en raison d’une maladie gynécologique.

Un suicide…

Elle se suicida par ingestion de barbituriques. La raison invoquée fut son amour impossible pour Rex Harrison, mari de Lili Palmer, qui n’avait pas l’intention de divorcer. Mais cela faisait déjà plusieurs années qu’elle avait le moral en berne. Très exactement depuis la mort de son amie Carole Lombard. C’est en admiration pour elle qu’elle avait choisi son prénom d’artiste, « Carole ».

Daniel Lesueur