La culture se partage !

L’année 1980 semble amorcer la chute du punk-rock, et l’éclosion de la cold-wave, lorsqu’elle voit débouler dans les bacs, un quatuor irlandais au rock minimaliste…

Boy

L’histoire de U2 et de Boy démarre en 1976, à la Mount Temple Comprehensive School de Dublin (Irlande). Larry Mullen Jr joue dans une fanfare depuis son enfance. Contaminé par le virus du punk-rock, il quitte l’orchestre et se met à la batterie. Rapidement, il décide de fonder son propre groupe en déposant une annonce sur le tableau d’affichage de l’école. Sept musiciens répondent à l’appel, et se retrouvent réunis dans la cuisine du jeune batteur. Ce dernier compte bien en être le leader, mais…

“ Le groupe s’est appelé The Larry Mullen Band pendant dix minutes. Puis Bono est entré… “

Selon Mullen, le charisme de Paul Hewson (Bono) est le seul motif de satisfaction de leur première répétition. Dave Evans (The Edge) et son frère Dik, tiennent tant bien que mal les guitares. Quant à Adam Clayton, il est le seul à posséder une basse…

Bien sur, tout ce beau monde possède tout de même un solide apprentissage musical. Et si leur reprises des Sex Pistols, The Clash ou The Jam ne sont pas brillantes, ils vont vite trouver leur style dès les premières compositions. Ils se nomment tout d’abord “Feedback” car c’est le seul terme technique qu’ils connaissent. Puis The Hype, avant d’opter pour “U2” juste après le départ de Dik Evans. Ce nom leur est suggéré par le graphiste et musicien Steve Averill.

Boy
Album Boy (pochette)

Malgré des progrès évidents et un public grandissant, ils peinent à trouver une maison de disques. Après avoir remporté un concours, U2 enregistre une démo infructueuse en 1978. Heureusement, le quatuor a les faveurs de Hot Press (journal irlandais) et de son journaliste Bill Graham. Ce dernier leur présente le manager Paul McGuinness, l’homme qui va changer leur destinée.

U2 – Out of Control

Durant l’été 79, ils enregistrent deux nouvelles démos. Le titre Three est tiré à mille exemplaires et se vend en deux jours. En février 1980, ils publient leur deuxième single Another Day et se produisent au stade national devant 2000 personnes. Dans le public est présent Bill Stewart, représentant pour Island Records… Un contrat de quatre ans en poche, U2 sort son premier titre international en mai 1980…

U2 – 11 O’Clock Tick Tock

Le succès n’est pas au rendez-vous. Le groupe travaille alors avec Martin Hannett, producteur de Joy Division. Mais le suicide de Ian Curtis le plonge en pleine dépression. Il est remplacé par Steve Lillywhite. En août, il produit le premier single extrait de l’album Boy

U2 – A Day Without Me

Une nouvelle fois, le titre n’entre pas dans les charts, mais permet au guitariste de se payer une pédale d’effets. Ainsi, équipé d’une Gibson Explorer, The Edge va extraire de sa guitare un son noyé d’écho, qui va devenir sa marque de fabrique, et celle du groupe.

Un style précis et sans esbroufe, avec de très rares solos, faisant de lui le premier guitar-hero atmosphérique.

U2 -Twilight

Evidemment, l’alchimie naissant au sein d’un groupe est toujours le fruit de talents conjugués. Larry Mullen Jr est un enclumeur de premier ordre, et en l’espace de quatre ans Adam Clayton s’est hissé au niveau des autres membres. Si leurs influences communes tournent autour du punk et de la cold-wave, l’émergence de la new wave les incite à intégrer à leurs compositions (40 titres en magasin !) de nouvelles sonorités. Leur force est de ne jamais adhérer complètement au genre, distillant au passage des titres simples, mélodieux et percutants.

U2 – Stories For Boys

U2 n’en est encore qu’à ses premiers balbutiements créatifs, mais offre sur l’album Boy, deux ballades inspirées à l’atmosphère inquiétante. Sur la première, le son étouffé de la basse conjugué à la guitare-sonar de The Edge, nous plonge dans l’obscurité des profondeurs océaniques.

U2 – The Ocean

La seconde évoque le calme des rues irlandaises, précieux et trop rares en cette période de conflit. La mélodie et l’instrumental sont d’une grande pureté. Quant à la prose du chanteur, elle semble alors gagner en richesse et en maturité. Bono affirme ses références littéraires sur les deux ballades. Si Ocean fait mention de l’écrivain Oscar Wilde, le titre du morceau suivant provient du roman Lord of the Flies (William Golding).

Shadows and Tall Trees

La patte de Steve LillyWhite va œuvrer à travers leurs trois premiers albums. Sur Boy, elle leur fournit déjà une production optimale et intelligente. Le son est chaleureux, parfois laqué, mais jamais lisse.

Bono propulse U2 sur le devant de la scène. En cette période, le charisme du chanteur s’amplifie de jour en jour, et sa voix commence à atteindre des sommets. Homme de scène et véritable moteur du groupe, il est également l’auteur de la majorité des textes.

Ces derniers tranchent par un certain optimisme en comparaison de la génération “No Future”. Bien que sur Boy, ils soient essentiellement consacrés aux joies et aux affres de l’adolescence, ils ont le mérite de sonner justes et sincères. Cette sensibilité manifestée dans le titre I Will Follow touche massivement le public britannique. Bono y évoque sa mère décédée en 1974, juste après l’enterrement de son père… Une tragédie et une souffrance que le chanteur semble expier avec beaucoup de pudeur, à travers ce titre rock, étonnamment plus héroïque que commémoratif.

“Your eyes make a circle

I see you when I go in there”

I Will Follow

Le phénomène U2 n’est pas encore né, mais l’album Boy est encensé par la critique et fait son entrée dans les charts européens. Avec une pochette différente (le jeune garçon, Peter Rowen, étant jugé comme une tentation…) il se classe également dans le billboard américain.

Serge Debono

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
Article précédentLOWPKIN – Next Value
Article suivantCIRCLE OF MUD – Ténèbres et Lumière
Passionné de musique 60's et 70's - Auteur d'un roman (Crossroads, dans l'ombre de Jimi Hendrix) - Auteur de nouvelles sur le site Short-Edition - Chroniques musicales sur Cultures Co, Carottes Rock Culture, Garage of Rock et Rock in Progress - Administrateur du groupe Facebook Juke Box 2023