1931 : MAN OF THE WORLD avec William Powell

0
196

Un film rare… et excellent !

William POWELL et Carole LOMBARD dans MAN OF THE WORLD

Jamais on ne reverra plus William POWELL aussi grand, aussi maigre et aussi triste…

william-powell-1931

Jamais on ne reverra plus William POWELL aussi silencieux. Des silences et un mutisme qui parlent beaucoup plus que de longs dialogues. Un acteur excellent, et encore mille fois meilleur dans ce rôle tragique que dans la très drôle série des THIN MAN en tandem avec Mirna Loy.

William POWELL, Carole LOMBARD

Il rejoueront en duo et, cinq ans plus tard, obtiendront un colossal succès avec MY MAN GODFREY.

Jamais on ne reverra plus William POWELL aussi TRISTE

Dans MAN OF THE WORLD, comme s’il pressentait les malheurs qui vont s’abattre sur les femmes de sa vie :
1931… William Powell vient d’épouser (pour de vrai) Carole Lombard. En revanche, pas dans le long métrage : ils se quittent à jamais à la fin du film… C’est finalement une bonne chose, si vous en croyez notre article «Le happy ending – Trois minutes pour tuer un film»

Et pas de long mariage non plus : ils divorcent au bout de deux ans. Ils restent bons amis… jusqu’à ce que la mort les sépare (l’avion de Carole s’écrase en 1942).

Entre-temps, Powell s’était fiancé avec Jean HARLOW, sa partenaire dans Reckless (1935) et dans Libeled Lady (Une fine mouche, 1936). Patatras, Jean, comme vous le savez, est morte prématurément (1937). Powell déclenche alors un cancer qui, en plus du chagrin, le tient quelque temps éloigné de la caméra. Mais, soigné à temps, il survivra … 47 ans à ce cancer !

MAN OF THE WORLD…

Ce film est une pure merveille. Un film américain qui est arrivé à se hisser à la hauteur de la sensibilité des films français de la même époque (coïncidence, il se déroule à Paris).
Un film rare sur lequel on trouve… rien, ou presque : une chronique peu élogieuse sur le site senscritique, une autre à peine meilleure sur Mystery File.
Quant à le trouver en DVD… Il n’a pas été édité en France. Une seule solution : le chopper sur YouTube et rechercher les sous-titres français. Fastoche. Une fois fait, déboucher une bonne bouteille et s’apprêter à déguster un film d’exception !