LES SNIPERS : COME ON ! 1983 – 1985

0
357
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

Dans le viseur

Les Snipers
Les Snipers

Quarante ans après, le label Smap Records présente une excellente compilation et une intégrale des Snipers, les garagistes de Dijon.

Les années 70 à Dijon, la ville où l’on ne s’arrête pas, comme on l’appelait à l’époque. Tels pas mal de gars et de nanas déjà marqués par le Rock, le jeune François Huet traîne dans le lieu différent de la cité bourguignonne, la librairie Les Doigts dans la Tête. Un jour de 1979, il y rencontre un certain Antoine Masy-Périer, futur Tony Truant. Ça accroche très vite entre ces deux fans de Rock Garage américain – parfaitement résumé dans l’historique compilation Nuggets -. Imprégnés du séminal Do It Yourself issu du Punk, ils passent vite de la place de spectateurs à celle de joueurs en montant un groupe avec d’autres potes, les Snipers.

Les deux amis sont à la guitare, François chante aussi. Quelques concerts plus tard, en 1980, le brillant Antoine rejoint à Rouen les déjà cultes Dogs de Dominique Laboubée, laissant Huet quelque peu déconfit. D’autant plus que la France l’appelle pour accomplir son Service Militaire…

La 1re version des Snipers
Les Snipers 1re version

Douze mois plus tard,

François Huet retrouve les musiciens du combo Ambulances – à ne pas confondre avec la bande homonyme et néo thugsienne des nineties, les Ambulances où fouettera aux baguettes un certain POUP -. En 1982, ils forment alors la deuxième mouture des Snipers. François Huet garde la guitare et partage le chant avec le bassiste Gilles Vilatte, Fred Belin tambourine tandis que Frédéric Pinasseau égrène les solos de six cordes. Coup de chance, après une démo donnée à Willie Loco Alexander, musico signé chez New Rose, Patrick Mathé, l’un des patrons du label français, les contacte pour réaliser un premier album.

Les Snipers
Les Snipers 2e version

Enregistré par Patrick WoindrichThe Saints, Oberkampf – et finalisé par Lionel Herrmani du label Mélodies Massacre, ce premier recueil de sept titres sorti en 1983 annonce les couleurs : du Rock à guitares – Rickenbacker, Fender… – sous perfusions d’excitants, à l’instar des Dogs justement, mais en Français, telles leurs copines – bientôt en vélomoteur – des Calamités. Entre Bijou et la dérision nonchalante de Dutronc, les textes rebondissent sur les éclats des six cordes et la mitraille de la rythmique, entre autres dans Je t’attendrai dans le vide-ordures, écrit par Gilles Vilatte. Les gars gardent quand même l’option de l’Angliche pour des reprises très connotées.

Snipers – Je t’attendrai dans le vide ordures – Premier Album (1983)

Les Snipers tournent alors avec les Real Kids ou les Rythmeurs  avant d’entamer leur second opus, le bien nommé Bis. Plus propre, mieux joué – deux longues tournées, ça dérouille les doigts -, généreux avec ses 11 titres, ce disque paru en 1984 s’affiche plus marqué par une orthodoxie néo sixties et moins sauvage. On note la participation de Dominique « Dogs » Laboubée à l’harmonica pour le Snipers Theme.

Quand viendra l’été – Bis (1984)

Pourtant des dissensions apparaissent, surtout entre François Huet et Gilles Vilatte, des histoires de goûts et de couleurs, l’un gardant sa foi dans la Flamin’ Groovies Nostalgia et l’autre dans le Creedence Clearwater Revival. Avec le recul, cette différence s’avère sans doute dérisoire… Après le départ de Gilles, un troisième volume, Alligator est enregistré en 1985 avec le bassiste “Bulle” Malapert et Patrick Woindrich de retour à la console. Un album à minima, puisque ne contenant que 6 titres. Les guitares en trémolo ainsi que le chant traficoté par la réverb et l’écho renforcent l’atmosphère très rétro, évoquant parfois la démarche parallèle de Chris Isaak. Mais, délaissés par leur label New Rose, par le public, certainement fatigués, les Snipers se séparent peu après.

Alligator – Idem (1985)

Smap Records publie donc une compilation en CD – 26 titres ! – et une intégrale en numérique des Snipers, le tout remastérisé. On y retrouve les trois albums plus des titres issus de 45t et d’un EP Live. La version physique contient un livret enrichis des témoignages d’Odile des Calamités, de Tony Truant, Gilles Tandy et Lionel Herrmani. Les Snipers à nouveau dans le viseur !

Les Snipers : Come on ! 1983 – 1985

Bruno Polaroïd

Les Snipers – Come On ! 1983-1985 / Smap Records (Leur site) / Disponible depuis Décembre 2023

Leur Bandcamp : ici

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire