[Interview] Marjorie Hache :”Les radios libres ont été un élément déclencheur”

0
3015
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

“Les auditeurs d’RTL2 et les fidèles de Pop Rock Station ont été super accueillants”

Arrivée le 29 août sur RTL2, Marjorie Hache remplie toutes les cases du tableau : animation au top, bonne humeur, programmation d’enfer et un accent écossais dont vos cages à miel (comme nous dirait Tonton Zégut) vont en tomber amoureuses dès les premières secondes d’écoute. La radio n’est pas un métier mais bel et bien une passion et un amour certain pour la musique. Voici le premier entretien pour son arrivée dans Pop Rock Station avec également les participations de Francis Zégut, Éric Jean-Jean et Pierre Janaszak de RSTLSS pour une interview 100% radiophonique autour de Marjorie Hache. Enjoy !

pop rock station zegut marjoie hache

Salut Marjorie comment tu vas ?

Hello, pas trop mal. Je n’ai pas vu passer ces trois derniers mois.

Début août, on apprenait sur les réseaux que tu allais tenir Pop Rock Station du lundi au jeudi sur RTL2. Qu’elle a été ta réaction lorsque l’on t’as proposé cette place ?

“Wow no way?! Dream job.” J’étais super contente. Présenter une émission radio régulièrement, et qui plus est une musicale, me manquait. J’étais un peu inquiète après le rythme bizarre de ces dernières années où, je pense comme beaucoup de personnes, j’ai vu pas mal de choses tomber à l’eau. Je n’osais pas trop y croire et du coup j’en ai parlé à très peu de personnes jusqu’à l’annonce officielle par Tristan Jurgensen.

Passer après Tonton Zégut qui a tenu l’émission pendant 20 ans, ce n’est pas rien?

Bien sûr. Zégut est une figure mythique du rock et de la radio en France. J’ai beaucoup d’amis pour qui sa présence sur les ondes a été salvatrice question musique. Il a fait beaucoup pour la ou plutôt les scènes métal en France mais pas que… Big shoes to fill ! Après, la tranche du lundi au jeudi était devenue une tranche de flux depuis quelques temps donc je ne suis pas arrivée sur une tranche qu’il venait de quitter. Le fait qu’il fasse une grande messe de Rock’n’roll le dimanche soir m’a aussi rassurée.

Comment t’ont accueilli les fidèles auditeurs de Tonton Zézé ? Quelles ont été leurs réactions en écoutant tes premières émissions sur RTL2?

Vraiment chaleureusement. J’avais un peu peur de me prendre des tacles parce que je n’étais pas Francis Zégut et des commentaires lourds sur mon apparence (Et oui, on ne peut pas tous avoir une aussi belle barbe que Francis) et non sur le contenu musical… mais que nenni! Les auditeurs d’RTL2 et les fidèles de Pop Rock Station ont été super accueillants, curieux, bon esprit surtout au début alors que je cherchais mes marques à l’antenne et autour de mes playlists d’émissions. Ça m’a vraiment fait chaud au cœur de recevoir des messages de vrais fans de musique.

J’imagine que tu connais Francis Zégut depuis pas mal de temps. Te souviens-tu de ta première rencontre avec ce grand monsieur de la radio française?

Et bien figure toi qu’on ne s’est pas encore rencontré en personne !! Lui est sur la French West Coast et moi à Paris. Je fais aussi des chroniques chez Eric Jean-Jean dans le Drive RTL2 et je présente régulièrement une émission musicale “Encore” pour la chaîne internationale France 24. La rentrée 2022 a donc été intense. Mais on s’écrit au moins une fois par semaine pour échanger sur des groupes qu’on aime où des choses qu’on va faire dans nos émissions. On va essayer de se rencontrer en personne début 2023. Watch this space.

Quel rôle a-t-il avec toi depuis que tu as rejoint RTL2 ?

Reposes-moi la question dans un an. Je n’ai pas encore assez de recul. En revanche je peux te dire que depuis que j’ai commencé, il a été super cool avec des messages bienveillants et encourageants. Il me laisse ma place pour que je puisse développer ma version de Pop Rock Station en semaine. On échange sur la musique et c’est cool parce que fondamentalement, c’est elle la star de l’émission.

Tu nous viens de ce magnifique pays qu’est l’Ecosse. Comment es-tu tombée amoureuse de la musique ?

Haha très tôt. Il parait que je donnais des coups de pieds dans le ventre de ma mère en rythme lors d’un concours de cornemuse “Young Piper Of The Year” dans les Hébrides Extérieures. Toute petite j’étais très fan de Yellow Submarine (Beatles) et Barbara Ann (Beach Boys). Je pensais que c’était des comptines pour enfants. Je suis née à Edimbourg mais j’ai grandi entre la France et l’Ecosse. A la maison on avait surtout droit à de la musique traditionnelle Écossaise, du classique et du Jazz. Mais quasiment pas de rock ou musique moderne. J’ai dû construire ma culture musicale en flânant sur les ondes et en enregistrant pleins de morceaux et en achetant des magazines musicaux.

J’ai fait quelques années de piano et quand on partait en vacances scolaires dans les Hébrides, tous nos voisins étaient de supers musiciens traditionnels donc il y avait toujours des jam sessions. Mon frère, ma sœur et moi faisions une semaine de stages de musiques traditionnelles avec les enfants locaux. Les amis que je me suis faite là-bas font toujours partie de mes meilleurs. J’ai aussi eu des grosses phases de Hip Hop quand j’étais ado et qui plus est Hip Hop français, Métal of course et c’est en allant vivre et étudier à Glasgow que j’ai découvert mon amour pour l’électro et la techno.

Quels sont les artistes qui ont changé ta vie ?

Ha! Les Spice Girls, elles ont littéralement été mon gateway drug/ drogue de passerelle vers la pop musique et très vite le rock et le hip hop. Les clips et leurs looks étaient incroyables sans parler des titres efficaces qui prônaient loyauté et sororité. Même si c’était une appropriation commerciale du Girl Power des Riot Grrrls ce n’était pas une mauvaise chose. Du coup les Spice Girls m’ont amenée à regarder MTV / MCM où je guettais leurs clips et ça m’a exposé à plein de rock en fin de compte: Garbage, Skunk Anansie, les Smashing Pumpkins, Beck, Blur, No Doubt, ou encore Björk et NIN dont les clips me retournaient un peu la tête.

Il y avait aussi plein de choses un peu moins cools. Disons que la période Nu Metal était sur le point d’exploser. Tout n’était pas glorieux. A travers MTV, je suis tombée sur le clip “Sabotage” des Beastie Boys et je me souviens que les poils de mes bras se sont hérissés. Moment marquant. Après je cherchais les musiques qui me feraient cet effet. Mais je ne pouvais pas passer ma vie devant la télé. La radio était une façon plus intime et sincère (on est pas biaisé par la qualité d’un clip) pour avoir de fortes sensations musicales. C’est arrivé entre autres avec des titres d’Ideal J, Chemical Brothers, Eminem, Nas, Offspring, System Of A Down ou le premier album du 113. Puis j’ai eu une grosse phase 60’s rock et Techno. I know…

Comment es-tu devenue animatrice radio? Quels sont les “grands” animateurs qui t’ont donné l’envie de te lancer dans cette magnifique aventure?

J’ai voulu faire de la radio vers 13/14 ans. Les radios libres ont été un élément déclencheur mais très vite j’étais fan d’émissions de musique. En France, il y avait Yann Zitouny et Vali (Stereo Press) ou encore Mélanie Bauer (Ketchup & Marmelade). A l’époque il n’y avait pas de « Replay » donc j’étais vraiment dépitée lorsque je ratais leurs émissions mais sinon j’écoutais pleins de radios différentes et je voulais écouter le plus de musique possible. Ce n’est pas forcément un animateur, mais j’admire beaucoup Jean-Patrick Laurent, le programmateur de OÜI FM qui m’a beaucoup appris en termes de programmation musicale quand je faisais une émission qui s’appelait UK Beats.

Mon parcours : J’ai fait des stages à Londres à LBC et au NME quand j’étais au Lycée. Puis j’ai passé plusieurs années à animer des émissions sur Subcity Radio, une radio associative de la fac de Glasgow où j’ai appris énormément en parallèle pendant mes études d’Histoire et Science Politique. J’ai fait des stages à Xfm et Radio Nova et une école de journalisme avant de devenir une “serious news journalist” avec des passages à RFI, France Info, BBC 5 live etc… Mais au bout de quelques années. L’appel de la musique a été plus forte…

Pour toi, quel est le rôle d’un animateur radio? Et comment s’écoute une émission radio pour être au plus près de l’animateur?

C’est vraiment une relation intimiste. Je préfère personnellement écouter la radio seule ou en silence si je veux écouter ce que dit l’animateur ou l’animatrice. J’ai envie d’entendre quelqu’un qui me raconte des choses intéressantes et en qui je peux avoir confiance ou qui me fait rire. C’est encore mieux si c’est les deux. Mais ça n’engage que moi.

A l’heure où les plateformes de streaming nous offrent des milliers de playlists faites sur mesures pour leurs abonnés. Penses-tu que la radio ait encore de beaux jours devant elle?

Difficile à dire. Les playlists ne sont pas vraiment la même chose. La radio et le côté répétitif que peuvent avoir certaines playlists sont à double tranchant. Dans le temps, il y avait quelque chose d’unifiant… On écoutait tous une émission en même temps il y avait un vécu commun ” Tu as entendu ça à la radio hier soir?” Maintenant c’est plus t’a vu sur Tik Tok ou tu as vu sur netflix? Je ne sais pas si beaucoup de jeunes écoutent encore la radio planqués sous la couette comme moi et bien d’autres avant le faisait….

Mais je pense qu’une programmation musicale faite à la main comme on essaye de faire avec Pop Rock Station sur RTL2 c’est autre chose que la playlist d’un algorithme aussi indé ou spé soit-elle surtout. Surtout si on l’accompagne de petites anecdotes et qu’on n’oublie pas que la musique est ce qu’il y a de plus important. C’est certain qu’aujourd’hui la radio doit s’adapter et créer une plus grande offre spécialisée en format podcast.

Tu écoutes quoi en ce moment?

Pleins de choses … J’ai l’impression d’être constamment en retard sur mes écoutes. J’ai très hâte que sorte les nouveaux Iggy Pop et Gaz Coombes. Spoiler: They are both really good.

Quel est ton coup de cœur du moment ?

Les nouveaux Yeah Yeah Yeahs, Weyes Blood, un jeune Français expatrié à Montreal qui s’appel Alias. J’ai le nouveau Lee Fields à me mettre sous la dent et je trouve vraiment chouette Tropical Gothclub le projet de Dean Fertita (guiatriste QOTSA , Raconteurs…)

Comment préfères-tu écouter la musique ? Vinyle, Cd, Streaming … K7 lol?

Honnêtement c’est le bordel en ce moment. Je suis entre deux appart et je n’ai pas encore eu le temps d’importer ma bibliothèque itunes sur mon ordi (ça fait deux ans que je dois le faire, je n’ai vraiment pas d’excuses à part le fait que je sois technologiquement paresseuse). Mon téléphone est vieux et mon Ipod est mort (obsolescence programmée..,) du coup quand je suis dans les transports j’écoute soit des podcasts soit de la musique via soundcloud/ bandcamp.

J’essaye de ne pas utiliser les plateformes de streaming tant qu’elles ne rémunèrent pas correctement les artistes ce qui fait de moi une boomeuse ou une rebelle. Who knows… J’aime écouter des vinyles et des CDs et j’ai toujours toutes mes K7. Franchement je suis ringarde. On dit que les cordonniers sont les plus mal chaussés…

Merci Marjorie de nous avoir consacré un peu de ton temps pour cette interview. On se donne rendez-vous dans 20 ans pour une interview bilan?

Avec plaisir. Merci à toi.

Et si on partait maintenant sur la French West Coast à la rencontre de Francis Zégut pour nous parler de Marjorie Hache ?

zegut pop rock station

Salut Tonton Zézé, comment tu vas ?

Je vais bien je te remercie.

Début août, on apprenait que Marjorie Hache allait tenir Pop Rock Station du lundi au jeudi sur RTL2. Comment ce choix s’est dirigé vers Marjorie?

C’est avant tout un choix de la direction de RTL2 pour remettre plus de rock dans les soirées.

Quel est ton rôle auprès de Marjorie depuis qu’elle a rejoint l’aventure?

Je n’ai aucun rôle précis, je suis heureux qu’il y ait plus de musiques énervées sur RTL2. Quand j’ai écouté un bon truc je lui envoie un mail, le dernier coup de cœur c’est Meryl Streek.

Elle a su bien évidemment garder l’esprit de l’émission tout y amenant un vent de fraîcheur avec un petit renouvellement de la programmation. Peut-on dire qu’elle a passé et relevé le défis avec brio?

Je la trouve fraîche, passionnée, intelligente de quoi faire un bon bout de chemin, je valide.

Finalement, comme tu nous disais il n’y a pas si longtemps que ça sur tes réseaux : “La radio, c’est une histoire de transmission”?

De transmission mais aussi d’échange, avec le temps qui passe je rencontre beaucoup d’hommes et de femmes qui ont écouté à une époque ou une autre, pour un animateur c’est la plus belle des récompenses.

Zegut RTL2

Merci pour ta participation, on se dit à dimanche soir à partir de 22H pour la grande messe du rock sur RTL2, mais aussi sur ton byzegut.

https://byzegut.com/

Et puisqu’on est à RTL2, Éric Jean-Jean, il en pense quoi de Marjorie Hache ?

Eric Jean jean Marjorie hache rtl2
Eric Jean-Jean et Marjorie Hache – RTL2

Salut Éric, Marjorie tient sa rubrique “Le Journal De La Musique” dans le Drive RTL2. Quel effet ça fait d’avoir Marjorie Hache à côté de soi avec son sourire et sa bonne humeur ?

Marjorie est une “bonne camarade”. Toujours souriante, arrangeante, elle est aussi cool dans les couloirs de la station qu’à l’antenne. C’est important des gens comme elle dans une équipe.

Elle est la spécialiste du chocolat et nous en amène tout le temps, j’aime ce coté gourmand qui se traduit aussi par ses goûts en musique.

Ajoutons ce délicieux accent et cette immense appétence à la musique et tu comprendras que je suis très heureux qu’elle ait accepté de rejoindre RTL2. D’ailleurs, RTL2 est une vraie petite famille qui peut parfois être un “gang”. La greffe avec des nouveaux ne fonctionne pas toujours, avec elle, ce fut immédiat. A titre personnel, et dans mes mots c’est le plus grand des compliments, c’est vraiment une fille sympa et “Gentille”. J’aime plus que tout cette qualité.

Elle a aussi une culture musicale incroyable.

Ça, c’est le moins qu’on puisse dire. Et c’est cool de bavarder avec quelqu’un qui situe immédiatement John Paul Jones ou Allan White. J’adore bavarder ‘musique’ avec elle, parfois un peu trop, nous avons presque parfois des débats à l’antenne. J’admire et respecte beaucoup ses connaissances. C’est rassurant de l’avoir dans une équipe quelqu”un qui maitrise aussi bien son sujet.

Comment la trouves-tu dans Pop Rock Station ?

Fraîche, intelligente, brillante et cool. Parfaite.

eric jean jean marjorie hache

Merci Éric de nous avoir consacré un peu de ton temps pour cette petite interview. On te retrouve tous les jours à partir de 16H dans Le Drive RTL2. A bientôt.

Mais que pense aussi Pierre Janaszak, animateur sur RSTLSS (et ami de longue date avec Marjorie) sur son arrivée dans Pop Rock Station.

pierre janaszak

Salut Pierre, quelle a été ta réaction lorsque tu as appris que Marjorie allait tenir Pop Rock Station sur RTL2?

Eh bien j’ai eu une double émotion. Tout d’abord et évidemment, j’ai été très heureux qu’elle accède à une grande radio nationale, elle le mérite amplement. Marjorie est une personne foncièrement gentille, ultra cultivée, à l’écoute et surtout, elle est rock! En même temps comment ne pas l’être lorsqu’on est liée à l’Ecosse. Tout au long de sa carrière, elle a pu croiser, interviewer et sympathiser avec des artistes et des groupes internationaux. Ma deuxième émotion a été de la jalousie, haha, elle va travailler avec celui qui m’a bercé, qui a fait l’animateur que je suis aujourd’hui, FRANCIS ZEGUT! Ça fait 2 personnes extraordinaires sur cette émission. Pincez moi, je rêve !

Tout ce que je peux vous dire, c’est que Marjorie on ne peut que l’aimer et que ça fait du bien d’avoir des femmes animatrices qui parlent de rock.

pierre janaszak et marjorie hache

Retrouvez Pierre à partir de 18H sur RSTLSS du lundi au jeudi avec son émission Les Nouveautés Rock.

Décidément tout le monde aime Marjorie Hache, et nous aussi d’ailleurs.marjorie hache rtl2 pop rock station

Rendez-vous de 22H à minuit pour Pop Rock Station avec Marjorie Hache du lundi au jeudi et avec Francis Zégut tous les dimanches, même endroit même heure.

 

Merci à Marjorie Hache pour cette interview, mais aussi à Francis Zégut, Éric Jean-Jean et Pierre Janaszak.

Crédits photos : RTL2, BY ZÉGUT, RSTLSS et Marjorie Hache.

Gian, décembre 2022.

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire