Que s’est-il passé après la mort de Bill? Chris Anderson, écrivain auteur des suites des films de Tarantino revient avec KIII

0
244
La culture se partage !

Kill Chris Anderson

Interview téléphonique avec Chris Anderson

MOTHERFUCKER !!! Il est de retour, deux ans après son ouvrage « MAD in HOLLYWOOD » qui prenait la suite du film « Once Upon a Time… in Hollywood » et arrivait le soir de la fameuse rencontre entre Sharon Tate et Rick Dalton que l’on ne voyait pas dans le film, mais également en appuyant sur la réaction de Charles Manson, lorsqu’il apprenait que trois de ses membres avaient été tués.

Petit résumé de sa précédente Trilogie, puis Quadrilogie, commencée avec « REVENGE » où il redonnait vie à plusieurs personnages des films « Reservoir Dogs et Pulp Fiction » de manière totalement crédible et validée par tous les fans sites Francophones de Tarantino, puis avec « Mike Cascadeur et Serial Killer » c’était au tour de Stuntman Mike de sortir du coma dans lequel est était plongé à la fin du film « Death Proof », pour être poursuivi par le rêve ultime de tous les fans de Tarantino, où il racontait enfin, ce que le réalisateur, lui-même, n’avait jamais réussi à faire, la vie des frères Vega dans « The VEGA Brothers ».

Le tout lancé dans quatre « Classic Edition » ou dans un gros pavé bien saignant nommé « DOGS – Ma TARANTINO Trilogie » classées depuis plus de quatre ans dans les livres les plus vendus, ou offerts sur Amazon dans la catégorie « Tueurs en série », il nous avait expliqué que c’était terminé, que son putain d’hommage à Tarantino était réalisé et terminé, mais c’était sans compter la sortie, quelques mois plus tard de sa très luxueuse quadrilogie dans une série nommée « DELUXE EDITION » de magnifiques livres cousus au fil de lin avec couvertures épaisses au toucher velours, une quadruple édition de collection pour le plus grand plaisir de ses fans.

Soutenez Culturesco sur Tipeee

Mais c’était sans compter, une fois de plus, sur son retour !

chris anderson kill livre
KILL – Chris Anderson

Bonjour Chris, Alors, vous avez menti il y a deux ans, puisque vous nous aviez annoncé que « Mad in Hollywood » concluait votre Tarantino Quadrilogie?

Bonsoir à tous les fidèles amis (ies) de Culturesco. Pour répondre directement à votre question, non je n’ai pas menti puisque ma quadrilogie comporte bien quatre livres comme son nom l’indique, non ? Ahahahahahaha.

Pour être plus sérieux, c’est vrai, c’est vrai, oui, j’avais terminé, mais je vais être honnête avec vous, je pensais vraiment avoir terminé, mais lorsque -de source sûre et directe-, j’ai appris que Kill Bill 3 ne verrait jamais le jour, je me suis dit –pourquoi pas- , mais comme toujours, le but n’est pas d’écrire pour écrire, ça n’a aucun intérêt, il me fallait cette fois encore, des idées et ceux qui me connaissent ou qui connaissent mes livres, savent que je ne fais pas n’importe quoi, écrire une histoire oui, mais pas n’importe laquelle.

J’ai donc fonctionné comme toujours dans l’attente et lorsque les idées sont arrivées, les images ont suivi dans ma tête, je n’ai eu qu’à retranscrire ce que mon cerveau m’envoyait comme informations, je ne cherche jamais, j’attends et puis voilà, c’est arrivé.

kill book by chris anderson

Dites-nous un peu d’où êtes-vous parti cette fois-ci ?

KILL BILL est complexe et les références sont tellement nombreuses. Les deux films sont totalement différents, mais dans une continuité de sentiments et de violences. Pour résumer vraiment au maximum, le volume 1 est plus accès sur les combats dans l’esprit film d’art martiaux et le second est plus dans l’esprit d’un western, je précise pour les puristes « Je résume au Maximum, Maximum, pour ceux qui ne connaissent pas les films » ahahahahha !!!.

Ce qui m’a intéressé, c’est surtout le mental et l’aspect psychologique de Beatrix Kiddo aka –La Mariée- ou bien –Black Mama- son pseudo donné par Bill dans les « Deadly Viper Assassination Squad ». La vitesse qui ralentie entre les deux volumes est très importante et l’état d’esprit de Beatrix change également, il fallait donc aller dans cette direction. Impossible de débuter avec un truc super violent pour la suite, c’est le genre d’erreur qui vous fait perdre toute crédibilité dès le départ. Je suis donc parti de la fin du volume deux, à la vitesse où nous avions laissé Beatrix et sa fille.

Nous comprenons. En fait, vous avancez en fonction de la vitesse des films, comme l’a fait Tarantino pour ses deux films ?

C’est exactement ça

Nous avons un peu parlé avec vous avant et sans vouloir spoiler le livre, vous nous avez laissé totalement bouche bée avec cette histoire dès le début, pouvez-vous donner quelques infos à nos lecteurs ?

Ahahahahahah, oui je comprends très bien ce que vous voulez dire. C’est vrai que mes Serial Lectrices et Hannibal Lecteurs vont être surpris dès le début du livre. Mais savez-vous que je suis parti d’ une info lancée par Tarantino lui-même pour cette histoire ?

C’est-à-dire ?

C’est lui qui avait dit ça à propos de Beatrix, mais il l’avait dit une seule fois, avant de revenir en arrière, mais vos lecteurs ne vont pas comprendre ce que nous disons et comme je ne peux pas en dire plus afin de ne pas dévoiler les premières scènes, il faudra lire le livre pour comprendre

Vous avez raison, ne dévoilons rien ! Pouvez-vous nous donner quelques scoops pour Culturesco ?

Ecoutez, vous êtes certainement les plus fidèles à mes livres, et ce, depuis le premier jour et je ne vous remercierai jamais assez pour votre confiance. Qu’est-ce que je pourrais vous dire ? Ah, oui ! Ce que je peux vous dire, c’est que les lecteurs et lectrices, vont péter les plombs dès les premières pages ahahahhahaha en voyant apparaître certains personnages et plus ils avanceront dans l’histoire plus leurs cerveaux vont vriller, car vous, vous le savez déjà, mais Beatrix a bien changé, mais je le rappelle, ce n’est pas moi qui ai décidé de ce changement, mais bien le créateur des films !

Moi je me suis juste infiltré dans la brèche de cette information totalement dingue !

Quels sont les aspects de ce livre si vous deviez le résumer ?

En fait, cette histoire est un peu différente de la première quadrilogie, car je rentre dans un aspect plus psychologique des personnages, il y a moins de dialogues mais plus de longs monologues car Beatrix et d’autres personnages se retrouvent confrontés à une réalité très violente, mais pas violente physiquement, violente psychologiquement, c’est très étrange, mais totalement compréhensible au fil de l’histoire, mais rassurez-vous, du sang et de la violence physique, il y en a quand même un peu ahahahahahhahaha !!!

kill tarantino chris anderson

Comme vous avez l’habitude de le faire, croisons-nous des personnages qui ne devraient pas être systématiquement là ?

Évidemment, comme toujours il y a des personnages cachés, comme dans la précédente quadrilogie, un personnage peut-être là, juste par la présence de son prénom dans une phrase, si vous le loupez, vous ne comprendrez pas et d’autres que vous ne penseriez même pas croiser dans chaque histoire, mais ils sont bien là, cachés, mais à la vue de tous ! Plus, bien entendu, des tonnes d’informations qui passent d’un livre à l’autre. Tiens, par exemple, dans « The Vega Brothers » avez-vous vu que le personnage de Stuntman Mike jeune est là à un très court instant ?

Et dans « Revenge » qu’un personnage du film « Une nuit en enfer » est là, juste par son prénom, mais à un instant ultra bref, mais précis ? Je suis sûr que non ahahhahahah, mais ils sont nombreux pourtant à passer d’un livre à un autre. Tarantino explique que plusieurs de ses personnages sont ancrés dans la réalité et peuvent passer d’un univers cinématographique à un autre… c’est ce que j’ai fait dans tous mes livres, les trouverez-vous ?

Et pour la suite, c’est prévu ?

La suite de quoi ?

La suite de cette histoire ou d’autres ?

Vous êtes trop curieux Culturesco… Ne prenez pas le risque de me demander ça.

Bon, nous n’aurons donc pas de réponses, mais vous remercions pour cet entretien exclusif pour Culturesco et n’avons aucun doute sur le succès de votre nouveau livre, comme pour les précédents.

 

Hunter C. Thomson

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
Écoutez Pop Culture Radio
00:00:00