ZEGUT : le roi de la radio – Interview tonton Zézé

0
1738
La culture se partage !

ZEGUT, l’âme du Rock à la radio française

Francis ZEGUT alias Tonton Zézé, animateur radio depuis plus de 40 ans, respecté par toute la communauté rock en France a commencé sa carrière en tant que standardiste à RTL en 76 pour l’émission de Max Meynier Les Routiers Sont Sympas (célèbre émission de l’époque). Début 80, RTL lui propose d’animer sa propre émission radio consacrée au hard-rock, et c’est là que Wango Tango sévit de 1980 à 1990 et que Zégut entre dans la légende avec une émission déchaînée, tout comme les groupes diffusés durant toute cette période.

Dans les années 90, il anime Zikmag, Plug In et Zik Web (à la fin des années 90), une émission consacrée à la musique mais aussi aux nouvelles technologies. Durant cette période, il présentait également des concerts sur MCM, célèbre chaîne musicale sur le câble et le satellite. En 2000, RTL2 voit le jour et c’est l’un des premiers animateurs à arriver sur cette nouvelle radio avec sa nouvelle émission Pop Rock Station, qui est encore là aujourd’hui pour régaler les cages à miel de centaines de milliers d’auditeurs.

Quel fut donc notre plaisir de le rencontrer afin de lui poser les quelques questions qui nous démangeaient…

Bonjour Francis, après plus de 40 ans de radio, quel serait l’un de tes plus grands souvenirs en radio ?

Tonton ZEGUT : Je n’ai pas 1 souvenir, mais 3. J’ai été standardiste dans Les Routiers Sont Sympas de Max Meynier en ‘76. J’ai été ravi de faire cette période au standard parce que je découvrais la radio. Je l’écoutais avant, mais je ne savais pas comment ça se fabriquait. Et comme je répondais au téléphone, j’ai appris qu’il y avait plein de gens différents qui écoutaient l’émission, et puis mon plus gros souvenir, c’est Wango Tango pour moi, l’émission de métal entre 1980 & 1990. Je faisais l’émission debout avec 2 micros en hurlant, je terminais l’émission j’étais rincé, et on a passé plein de groupes très tôt. On a passé Iron Maiden, Metallica

Soutenez Culturesco sur Tipeee

ZEGUT : J’ai fait Zik Web aussi fin 90. C’était une chouette expérience aussi, car il y avait toujours la musique et c’était aussi la découverte d’internet qui a bouleversé le monde et les temps modernes. Et maintenant, je fais Pop Rock Station depuis 2000, et j’me sens bien, je fais la prog’ et c’est l’essentiel pour moi.

Penses tu nous sortir un livre avec tes anecdotes ?

Je ne sais pas… Oui, ça peut faire plaisir à certains auditeurs, mais je pense que j’ai pas l’ego assez boursouflé pour cela. Des anecdotes, j’en ai raconté tout au long de ma carrière, donc pour résumer l’histoire… non !

Justement, tu nous as raconté une anecdote avec Lemmy, il y a quelques temps dans “Pop Rock Station”, peux-tu la raconter pour nos abonnés ?

On l’a croisé dans une boîte avec 3 potes. On était venu avec une 104 ZS coupé (une toute petite bagnole). Iil était pas content de la musique, il jouait au flipper et buvait des Vodkas orange, on lui a dit : “viens avec nous, on connait une bonne boite”. Donc, on est parti avec Lemmy dans la 104, on était 4-5 dedans serrés comme des sardines dans une boîte et on est allé au Bus Palladium où la musique était meilleure. Il a davantage apprécié, a continué à boire et à jouer au flipper.

zegut motörhead rtl
Tonton Zégut et Motorhead sur RTL à l’époque de Wango Tango

ZEGUT : J’ai un lien avec la musique depuis que je suis môme, bien avant la radio. Donc, je pense que si ce n’est pas à la radio, ce sera via internet ou les réseaux sociaux. Je fais une playlist pour Rolling Stone France où je rajoute du métal, de la soul music, des nouveautés pour que les gens puissent un peu découvrir, donc oui! Il y aura une suite de cette manière.

Faut-il avoir une bonne équipe avec soi pour faire de bonnes émissions?

Oui, c’est indispensable ! Quand t’aimes la musique et que le gars te fait des bons enchaînements, t’es content. Quand tu amènes une prog’ avec 2 morceaux pour qu’ils s’enchaînent et que le mec te fait ça bien, t’es content.

Tu présentes aussi le Hellfest Open Air Festival sur ARTE. Le Hellfest, c’est bien plus qu’un festival?

Oui, il y a une vraie âme dedans, avec un mec qui s’appelle Ben Barbaud, qui a démarré dans une MJC et qui accueille maintenant 180 mille personnes sur son festival. Il y en a qui disent :”ça a grossi, c’est plus pareil qu’avant…”. Bah, je ne suis pas d’accord, parce que les producteurs et organisateurs sont toujours à l’écoute des festivaliers et amènent des choses chaque année, et la prog’ tient vraiment bien debout, ça va du Punk au Death Metal et c’est surtout le public de maintenant, avec le grand-père, le père, les mômes… et tout le monde se déguise et rigole. C’est un festival au sens large et noble du terme. Ça rassemble les gens, on écoute de la musique, on rigole et tout le monde se sent bien.

zegut helfest 2015
Tonton Zézé au Hellfest 2015

Quel a été ton dernier coup de coeur ou ta dernière découverte musicale?

J’aime bien les ARCHITECTS, qui est un groupe anglais avec un métal très actuel avec des sonorités qui me plaisent bien, ça a été un coup de cœur ouais.

Nous sommes à l’American Day à Sarcy en Champagne Ardennes 51 France. La musique c’est comme la mécanique, il y a une certaine sensation de liberté aussi…

ZEGUT : Les voitures et les motos quand elles font du bruit (sauf pour les motos électriques). Quand t’écoutes un V8 américain, un V12 italien ou une Harley avec un pot, ça fait déjà de la musique, et tout se rejoint autour de la liberté. Je partais des fois faire 150/200 bornes, je m’arrêtais pour boire un coca et hop, je revenais et j’étais heureux. Et la musique, c’est une sorte de passeport pour voyager, parce qu’autour de certains groupes, les gens aiment les morceaux qu’ils écoutent en étant de différentes nationalités, de différentes couleurs… Je dis qu’il n’y a pas de plus jolis passeports.

FrancisMOTO

Je me souviens que tu nous as parlé à la radio de l’article qui disait que la guitare c’était dépassé. Et bien nous récemment, nous avons été interpellé par un article qui affirmait que le rock était mort pour différentes raisons. Qu’est ce que t’as envie de répondre aux gens qui affirment cela ?

J’ai envie de dire aux médias (la radio et télé) de se réveiller un petit peu parce qu’il y a une marge sur internet où il y a des groupes formidables, et qu’à force de passer les mêmes titres tout le temps, d’enlever les guitares, de les supprimer et de les mettre au fond du couloir, cette marge grossira et les groupes seront auto-suffisants, ils auront leur public, vendront leurs cds et auront leur merchandising sans avoir besoin de personne.

On a l’impression de revenir aux années ‘80 avec le punk “underground” qui s’auto-produisait, qui jouait dans des squats, vendait des disques sans majors…
Exactement, c’est la même cause et le même effet. Les Bérus ne pouvaient pas passer sur RTL ou Europe 1 parce que c’était “subversif”, ça hurlait de trop, et bien c’est exactement pareil maintenant !

zegut 2019
Tonton Zégut sur son stand à Sarcy. photo by Krist ‘n Rock

Je vais terminer l’interview avec un seul et unique mot : Entertainement ?

ENTERTAINEMENT (rires)

Un très grand merci à Francis ZEGUT d’avoir répondu à nos questions, mais aussi à Fred l’un des organisateurs de l’American Day à Sarcy en Champagne Ardennes 51 France de nous avoir donné l’opportunité de réaliser cette interview et aussi à Krist N’Rock pour l’utilisation de sa photo de Tonton Zégut devant son stand.
Retrouvez Tonton Zégut sur RTL2  avec Pop Rock Station by Zégut tous les dimanches soir de 22h à minuit.

Retrouver également ZEGUT sur son site officiel :
https://byzegut.com/

Interview réalisée par Gian Alex et diffusée dès juillet 2019 sur son site perso Rock Alternative News 

Merci à lui pour ce partage en l’honneur de sa bienvenue sur Culturesco.com

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
Écoutez Pop Culture Radio
00:00:00