I Love Rock’n’Roll – Joan Jett and the BlackHearts

0
435

Un tube planétaire … depuis l’interprétation de Joan Jett

joan jett i love rock n roll

I Love Rock’n’Roll Joan Jett :

C’est l’histoire d’une chanson qui débuta il y a une quarantaine d’années. Un titre qui a été écrit par Alan Merrill et Jake Hooker du groupe Anglo-américain the Arrows. A l’origine, il se voulait une réponse humoristique au It’s Only Rock ‘n’ Roll (But I like it) des Rolling Stones.

the arrows I love Rock n Roll

The Arrows : site web fans

The Arrows

Et comme parfois dans l’histoire de la musique, le miracle se produisit quelques années après avec la reprise de Joan Jett and the BlackHearts. Une chanson qu’elle découvre en 1976 à la télé lors d’une tournée américaine avec son groupe The Runaways. Reprise tout d’abord en 1979 en compagnie de deux membres des Sex Pistols, Paul Cook et Steve Jones, c’est avec les BlackHearts qu’elle connaîtra le succès. En modifiant les paroles originales de The Arrows, le cover de Joan Jett ajoute une touche personnelle à la chanson. L’histoire d’une jeune fille qui trouve un garçon à son goût et qui décide de le ramener chez elle…

Début 1982, la chanson devient Numéro 1 des Charts Américains mais également un peu partout dans le monde. Pourtant, Joan Jett revient de loin. Début 1980, aucune des 23 maisons de disques qu’elle consulte n’accèpte de financer son premier album. Son enregistrement ne doit d’ailleurs son salut qu’à une histoire d’amitié. Son manager Kenny Laguna proche des WHO, obtient que ces derniers laissent Joan et son groupe utiliser les studios… Incroyable, ce premier album sortira confidentiellement depuis le label Blackhearts Records, créé par Jett et son manager.

Elle confiera au magazine Rolling Stone:

« Nous n’aurions pas pu enregistrer l’album s’ils ne nous avaient pas aidés. Ils nous ont laissé enregistrer « Bad Reputation » et nous ont dit : Payez-nous quand vous le pourrez ».

Tout d’abord distribué aux sorties des concerts, Boardwalk Records reprend ensuite la distribution de l’album Bad Reputation. Malgré des ventes restées modestes, il servira de tremplin au second opus.

Un disque qui démarre par l’inévitable : I Love Rock’n’Roll, un véritable propulseur pour la carrière de Joan Jett qui depuis ne s’est jamais vraiment arrêtée. A plus de 60 ans, elle écume encore régulièrement de très grosses scènes de par le monde et a sorti son dernier album Unvarnished en 2013.

www.joanjett.com/

I Love Rock’n’Roll est également reprise en 2002 par Britney Spears. Bien heureusement, c’est la version de Joan Jett and the BlackHearts qui reste gravée à jamais dans l’inconscient collectif  et dans nos cœurs…

Auguste Marshal