I go to Sleep : un cadeau de Ray Davies à Chrissie Hynde

0
255

Une berceuse signée Ray Davies des Kinks

pretenders i go to sleep

The Pretenders  I go to Sleep : les deux premiers singles des Pretenders (Stop your Sobbing et Kid), sortent tous deux en 1978 et connurent un succès mitigé en Angleterre. Pourtant le vent est en train de tourner pour les Pretenders. En effet, novembre 1979, le titre Brass in Pocket atteint la première place des charts anglais propulsant ainsi leur excellent premier album éponyme au sommet des classements. Cette période est absolument magique pour le groupe. Ils connaîtront d’ailleurs une deuxième fois cet état de grâce avec la sortie en 1981 de Pretenders II, encensé par les tubes en puissance que sont Talk of the Town, Message of Love ou encore I go to Sleep.

The Pretenders – I go to sleep

Ecrite quinze ans plutôt

I go to sleep est un titre écrit par Ray Davies des Kinks en 1965. Pour la petite histoire, on raconte que Ray Davies ne pouvant assister à l’accouchement de sa première fille Louisa Davies, griffonne le texte d’une très tendre berceuse… Le titre sera interprété par Peggy Lee, le groupe anglais The Applejacks et Cher sur son premier album en solo.

Dans les années 80′, Chrissie Hynde est pendant quelques temps la femme de Ray Davies. Ray lui propose alors la chanson écrite quinze ans plutôt. L’ interprétation des Pretenders emportée par la voix suave et émouvante de Chrissie, lui apportera une toute nouvelle dimension. Pour un peu, on la croirait écrite pour les Pretenders.

ray davies rasa et louisa davies bébé 1965

A noter également que l’album Kinda Kinks sorti par The Kinks en 1965 a été réédité chez Sanctuary en 2004. La réédition entre autres bonus comprend une démo de I go to sleep enregistrée à l’époque par Ray Davies.

Pretenders II – 1981

I go to sleep est paru sur l’album PRETENDERS II, le deuxième opus du groupe sorti en 1981. Un disque brillant soutenu par des compositions enlevées et une énergie Rock indéniable. C’est aussi le dernier disque réalisé avec la formation originelle. Le groupe dans un court espace temps, va subir une succession d’évènements psychologiquement très intenses.

Une série noire pour The Pretenders

Le 12 juin 1982, Chrissie renvoie son bassiste Pete Farndon, addict aux drogues dures et devenu alors ingérable. Deux jours plus tard, le 14 juin 1982, on retrouve son guitariste James Honeyman-Scott décédé dans sa baignoire des suites d’un arrêt cardiaque probablement dû à ses excès de cocaïne. Mais ce n’est pas tout, l’ex bassiste Pete Farndon connaît le même sort. Il décède lui aussi d’une overdose le 14 avril 1983, moins d’un an après son éviction de The Pretenders.

Autant dire que le groupe aura bien du mal à s’en remettre. La sortie de Learning to Crawl en 1984 et la longévité de la carrière du groupe est à ce titre quasiment un miracle… Heureusement pour nos oreilles.

Auguste Marshal

A lire également :