L’étrange religion de Freddie Mercury

0
1268

Le zoroastrisme

L’une des plus rares au monde !

Le livre ROCK DEGLINGUE passe en revue de nombreux et curieux destins de stars du rock (cliquer ICI et ICI pour le feuilleter) et notamment celui de Farook Bulsara dit Freddie Mercury. il faut également avoir lu QUEEN LA DISCOGRAPHIE Une approche musicale paru aux éditions camion blanc et que Marie Berginiat présente sur Arte.

La vie du leader du groupe Queen fut marquée par la religion. Mais pas n’importe laquelle!

Une religion rare

Né le 5 septembre 1946 à Zanzibar sous le nom de Farrokh Bulsara (orthographe confirmée par ses propres parents), Freddie découvrira une religion très ancienne, fondée 1500 ans avant celle de Jésus-Christ. Le zoroastrisme ou religion zoroastrienne (du nom de Zarathoustra). Religion oubliée qui ne compte plus que 120 000 adeptes dans le monde, et seulement un demi-millier en Grande-Bretagne. Leur nombre a peut-être augmenté grâce à l’appartenance spirituelle de Freddie à ce qu’on aurait tort de prendre pour une secte.

Un peu d’histoire

Le zoroastrisme est la première religion monothéiste de l’Histoire du monde. Avant le zoroastrime était le mazdéisme, religion polythéiste des Indo-Européens d’Iran et qui domina globalement de –2000 av.JC à –1000 av. JC. Le mazdéisme (du nom de son dieu, Mazda) fut réformé par Zoroastre entre –1000 et –500 av. JC. Le zoroastrisme devint la religion officielle des perses jusqu’à ce que l’Islam le supplante.

Ayant choisi le feu pour symbole, Zoroastre prêchait un dualisme reposant sur la bataille entre le Bien et le Mal, et par conséquent entre la Lumière et les Ténèbres.

Mais Zoroastre n’a jamais prétendu être un prophète, il s’est contenté de donner des directions de recherche spirituelle.

Les zoroastriens croient à une vie après la mort et à un jugement des âmes, chaque être étant jugé selon ses mérites.

"<yoastmark

Ainsi parlait Zarathoustra

Cette religion lui a été inculquée par ses parents, Bomi et Jer Bulsara, en raison de leurs origines perses. Freddie fut intronisé membre des zoroastriens à Bombay, à l’âge de huit ans.

Lors de ses funérailles, au West London crematorium (funérailles dont il avait lui-même réglé les moindres détails pendant des semaines), une partie de la cérémonie se déroula selon les rites zoroastriens. Que les Bulsara soient riches ou pauvres (et ils sont plutôt riches), Freddie ne ressentira guère les clivages sociaux. A Pemba, île proche de Zanzibar où réside la famille, personne ou presque, n’a l’électricité ou le téléphone. Cette religion que pratiquent les parents Bulsara préconise de faire appel le moins possible au modernisme. Ne pas posséder le téléphone et l’électricité s’inscrit dans cet esprit. Il semble logique de penser que c’est également par conviction religieuse que ses parents refuseront toujours que leur fils, devenu riche, leur offre une maison, préférant continuer de vivre dans une espèce de mobil home.

Ce en quoi Mercury a ou n’a pas respecté les rites…

Chez les zoroastriens les rites ne sont pas trop contraignants et non obligatoires: prier cinq fois par jour pour se rappeler que la droiture est une bonne chose, que le bien est une bonne chose… et faire une fête une fois par mois, plus cinq jours pour préparer le nouvel an. Freddie, lui, était obsédé par la fête et la faisait chaque jour.

Il le paiera de sa vie !

La drogue, en effet, était visiblement acceptée par la religion de Zarathustra… Ceci conduisit à l’annulation d’une séance d’enregistrement entre Freddie et Michael Jackson, au début des années quatre-vingt. Leur œuvre commune, inachevée, conduisit a la publication du titre State Of Shock… mais avec Mick Jagger à la place de Freddie. Les séances de travail furent, paraît-il, homériques. Mercury consommait force champagne, cocaïne et autres stimulants tandis que Jackson, élevé selon la morale des Témoins de Jéhovah, faisait, lui, abstinence.

Freddie Mercury - Mary Austin
Freddie Mercury – Mary Austin : QUEEN La discographie

Les zoroastres pensent que la décomposition du corps est l’œuvre d’un démon… Freddie Mercury souhaitait donc être incinéré.

La cérémonie eut lieu, comme on a coutume de dire, « dans la plus stricte intimité ». Une crémation qui eut lieu tout au moins de façon très privée. Seuls y assistèrent Mary Austin (voir notre article), les parents de Freddie, les trois membres survivants de Queen (Brian May étant accompagné par son amie), Elton John, Dave Clark, son imprésario, et la chanteuse Anita Dobson. Durant l’office, les adeptes de cette curieuse religion, habillés de longues capes blanches, chantèrent les prières du Dieu Mazda, tandis que se consumait le cercueil, simplement recouvert d’un drap de satin et d’une rosé. Pas un seul mot ne fut prononcé en anglais !

Daniel Lesueur

Pour en savoir plus : QUEEN La discographie