[INTERVIEW] Bad Situation :”On fait du Heavy Rock”.

0
179
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

“Le côté inconnu est très excitant à explorer et le challenge de faire autant de bruit qu’une formation à 4 ou 5 nous plait !”

Un groupe de rock, c’est de l’énergie, du partage avec ses fans mais aussi une grosse envie d’en découdre sur scène. C’est ce que Aziz (guitare/chant) et Lucas (batterie) nous montrent depuis l’arrivée avec leur groupe Bad Situation. Du gros son et une grosse gouache qui les ont rapidement dirigés vers les premières parties de Mass Hysteria, Skip The Use, Carpenter Brut and many more.

Bad Situation s’est du courant alternatif pur qui va sûrement vous donner l’envie de ressortir vos baggys et planches de skate pour descendre la rue à côté de chez vous à fond avec l’album de Bad Situation dans vos oreilles. Rencontre avec le duo pour en savoir en peu plus sur la sortie de ce premier opus tant attendu par les aficionados de la scène alternative actuelle.

Il sort ce 29 mars chez Trash Talkin Records.

Bad Situation
Photo : Ophélie Photographie.

Bad Situation ? C’est du power rock ? Du grunge ? Du hard ?

Bad Situation, c’est avant tout deux amis de longue date. On a deux cultures musicales tellement différentes qu’on a du mal à définir notre musique.

Pour nous, on fait du rock, ça reste vaste et derrière ce terme si opaque, on se permet d’aller visiter ces différents aspects. Trop Heavy pour être dans la catégorie Rock et trop Rock pour être dans la catégorie Metal, on peut dire qu’on fait du Heavy Rock.

Bad Situation – Fairweather Friend

29 mars 2024, sortie du premier album éponyme. C’est l’accomplissement de pas mal d’années de travail, d’acharnement et de plaisir ?

Effectivement, cette date est vraiment importante pour nous, pour être totalement transparent, pour la réalisation de cet album, entre la composition du premier riff et l’envoi au mixage/mastering, il s’est passé 4 mois seulement. On a l’impression d’être performant sur des périodes de temps réduites car ça nous permet d’aller à l’essentiel dans nos choix liés à Bad Situation. On est pas du genre à réfléchir trop longtemps, on fonce tête baissée et après on fait le point sur ce qu’il vient de se passer, ça nous permet de réajuster et d’avoir une meilleure remise en question.

Avez-vous eu des phases de doutes ou vous êtes-vous dit : “faisons ce qui nous plait et allons y à fond” ?

On en a eu quelques-unes en effet, ça serait mentir de dire que nous sommes confiant a 100% tout le temps. Une chose qui ne change pas au sein du groupe c’est notre ambition et cette flamme en nous. On reste persuadé que notre authenticité est notre meilleur atout, on ne se donne jamais de limites dans la création tant que ça reste cohérent avec notre identité, que nous sommes toujours a l’aise est le plus important, que ça nous provoque une émotion. Nous sommes très attentif à ce genre de vibrations lorsqu’on compose. Donc oui, on a créé des chansons qui nous plaisent et on a mis tous les curseurs dans le rouge. On espère maintenant que le public va apprécier cet album.

Bad Situation – Bruised And Battered

Vous n’avez pas opté pour cette nouvelle tendance à sortir 1 single par mois avant la sortie de l’album. Mais vous sortez depuis 1 an des clips de votre ep Electrify Me pour garder toute la surprise de l’album et continuer de promouvoir l’Ep ?

C’est vrai, à ce moment précis, nous avons 3 titres de l’album déjà disponibles, Bruised And Battered, Fairweather Friend et On My Own. Je pense que c’est une histoire de planning car nous n’avons pas sortie de single en décembre car la période n’était pas la plus adaptée vu que les gens sont préoccupés par les fêtes de fin d’année. Nous étions aussi en train de finir la tournée en rapport avec notre EP, donc on a eu pendant 2/3 mois une transition naturelle entre l’EP et l’album.

Aujourd’hui vu la tonne de titres qui sort par jour, nous sommes conscients que l’espérance de vie d’un projet est de plus en plus court, c’est pour ça qu’on essaie d’en faire un maximum la promotion, les clips permettent d’avoir une nouvelle vision des titres, ça fait des piqures de rappel et ça permet aux personnes qui nous rejoignent de découvrir ce qui a pu se faire auparavant.

Bad Situation – On My Own

Ceux qui ont aimé l’Ep vont-ils autant adorer l’album avec son gros son beaucoup plus fat et produit ?

On pense que oui, on évolue aussi et nos exigences changent. En plus y’a deux fois plus de chansons, donc les personnes qui trouvaient l’EP trop court vont être contents.

Anthony Chognard (Simple Plan, Smash Hit Combo) qui s’est occupé du mix et Kriss Crummett (Comeback Kids, Slaves) du mastering ont probablement contribué  à ce Son ?

Absolument, c’est aussi pour ça qu’on voulait retravailler avec eux et vu l’expérience incroyable, c’était naturel de reprendre les mêmes et de recommencer.

Tout le monde était dans une belle dynamique de travail, on voulait faire de meilleures chansons, d’avoir de meilleures performances lors des enregistrements et de l’autre côté Anthony et Kriss voulaient vraiment mettre un autre niveau dans la production, c’est vraiment agréable de travailler dans cette ambiance ou la mission principale est de surprendre ses collègues et de sortir le meilleur de chacun.

Interview Bad Situation
Photo : Nolive Manbalec.

Comment combler le manque de basse sur album et en concert ?

J’ai travaillé sur mon Rig de guitare, j’ai tout un chainage qui me permet de reproduire un son de basse qui est envoyé dans un ampli basse où je fais quelques retouches pour obtenir cette pression agréable dans le bas. En plus de ça, comme nous jouons au métronome, nous avons des samples de basse que j’ai enregistré et calé sur des séquences, mais là c’est plus pour le côté claquant et grâce au mix des deux il n’y a aucun manque.

Explications en vidéo à 9mn05s.

De plus en plus de duos se forment au sein de la scène rock actuelle. Comment expliquez vous cette nouvelle tendance ?

Honnêtement on en a aucune idée, quand je discute avec les gens, j’ai encore l’impression que c’est une formule très rare. Mais ça a existé, ça existe et ça existera encore longtemps. On a de la chance en France d’en avoir beaucoup qui s’avèrent être vraiment bons. Ko Ko Mo, No Money Kids, The Inspector Cluzo, The Chainsaw Motel et Bad Situation ahah.. Pour nous, l’idée de jouer à deux est venue naturellement, c’est une nouvelle manière d’aborder la composition et surtout la scène. Le côté inconnu est très excitant à explorer et le challenge de faire autant de bruit qu’une formation à 4 ou 5 nous plait!

J’imagine que Royal Blood a lancé ou renforcé cette tendance avec son arrivée il y a une dizaine d’années ?

Carrément, je pense qu’il n’y a même pas de débats en tout cas aujourd’hui, avant c’était des groupes comme les White Stripes et les Black Keys qui rendaient ça réalisable.

Bad Situation Hellfest 2024
Bad Situation le 30 juin 2024 au Hellfest.

Qu’est-ce ça fait de se retrouver au Hellfest 2024 le même jour que les Foo Fighters et Queens of the Stone Age ?

C’est un rêve de gosses pour nous car en terme d’esthétique c’est totalement dans notre style, on en oublie même parfois qu’il y a Corey Taylor, The Offspring, Machine Head, Frank Carter etc… On a vraiment hâte d’y être. Nous avons une chance énorme donc on se prépare en conséquence.

Ca va être les 30 minutes les plus courtes de notre vie!

Vas-tu essayer de réaliser ton interview via Dealer 2 Métal qui était prévue en 2022 aux arènes de Nîmes ?

J’aimerais tellement, si ça arrive l’année 2024 sera vraiment dure à surpasser.

Anecdote à 16mn03s.

Bad Situation donne de la visibilité à Dealer 2 Métal ou est-ce que Dealer 2 Métal donne de la visibilité à Bad Situation ?

Dealer 2 metal apporte l’équilibre dont j’avais besoin en tant que personne pour que Bad Situation puisse être un projet musical agréable à vivre.

J’ai toujours besoin d’être occupé et même si je suis très souvent avec Lucas, on en est pas au point où on dort dans le même lit (quoi que…) donc mon travail sous le nom de Dealer 2 Metal me permet de rester en mouvement.

La release party qui se tiendra le 30 mars à La Boule Noire de Paris est complète. Ça va être de la folie cette soirée ?

Oh que oui, savoir que le concert est complet longtemps avant la date, pour un groupe comme nous c’est inimaginable car le public à Paris est souvent compliqué à mobiliser, ça nous donne énormément de force !

Bad Situation Interview
Photo : Bad Situation.

Merci d’avoir répondu à cette interview et rdv sur la route du rock.

Merci à vous pour votre curiosité et le soutien que vous apportez à cette culture !

Bad Situation en tournée
Artwork : Patrick Connan.

Retrouvez Bad Situation sur Facebook, Instagram et Dealer 2 Metal sur You Tube.

Merci à Patricia Agaoua de la Klonosphère de nous avoir aidé à réaliser cette interview.

Klonosphere

Gian, mars 2024.

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire