MALWEEN – Il n’est jamais trop tard

0
217
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

MALWEEN – Il n’est jamais trop tard

Malween

Sans pour autant braver la morosité ambiante ou promouvoir l’enthousiasme, avec Il n’est jamais trop tard, nouvel album de Malween, l’ouverture au « possible » véhicule un certain espoir. Exploitant cette veine, les mots sont choisis, les textes ciselés. Épris de sincérité, tantôt acoustiques, tantôt électriques, ils s’insèrent et s’immiscent aux mélodies qui leur servent d’écrin. L’interprétation, dans l’esprit, évoque Raphaël, Damien Saez, Noir Désir et Eiffel, Gaëtan Roussel en moins maniéré… Malween. Et puisqu’il s’agit d’une formation hexagonale, ils sont en français et revendiqués à ce titre.

MALWEEN – Molière j’expire

Les chansons, plus que des morceaux ou des titres, mobilisent davantage une guitare acoustique qu’un ampli à haut voltage. On y voyage, attentif aux messages clairement délivrés. Point de sous-entendus ou de sinuosités, fragrances de l’air du temps ponctuellement automnales, parfois printanières. Et lorsque l’accordéon délie ses touches sous forme d’arabesques un rien nostalgiques, des embruns nous parviennent du Duché de Bretagne et du pays nantais.

Les p’tits bonheurs

Par moment, le groupe laisse place à une simple voix accompagnées d’accords d’ivoires ou de cordes. Dans ces moments d’intimité, Julien Buys, auteur / compositeur de l’album, privilégie une proximité sensible avec l’auditeur, quasi confidentielle et amicale. On est alors tenté de répondre, d’échanger, de discuter avec lui. Quoi de mieux que de se rendre en concert voir Malween pour l’exprimer ?

MALWEEN – Le panache

Il n’est jamais trop tard figure une ligne de vie que l’on suit sereinement, curieux de sa destination. « Va où le vent te mène… », recommandait Angelo Branduardi, « J’ai rêvé New-York… » confiait Yves Simon. Avec cet album, Malween invite à naviguer sur sa ligne de flottaison, regard sur l’horizon d’un futur malléable, en construction. Et puisqu’on parle de marine, allons donc en son honneur boire un canon ! Il n’est jamais trop tard…

Ouvrez les bars

Thierry Dauge

MALWEEN Il n’est jamais trop tard – Label XenaProdDéjà disponible !

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire