MAGMA 2022 – Kartëhl

0
1463
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

MAGMA 2022 – Kartëhl

Magma

Si Magma est un groupe légendaire, une précision s’impose au sujet de son rayonnement planétaire. Contrairement à d’autres formations, inscrites dans la mythologie séculaire soit du rock, de la pop, du funk et tutti quanti, le « collectif » de Kobaïa est l’auteur de sa propre légende. Avec Kartëhl, l’album fraîchement livré, il puise dans son histoire tout en conjuguant sa musique au présent : à destination du futur ? Comme ce fut souvent (constamment ?) le cas, avec Magma, on peut y compter.

MAGMA – Dëhndë (live octobre 2022)

Pour les plus jeunes adeptes, nous avions publié une courte rétrospective du groupe sur ce même blog (CF Magma – La Musique en « Fusion » – avril 2019). Nous y exposions son unicité.

Avec Kartëhl, de toute évidence, faisant fi des « tendances », des « niches », qu’elles soient markéting ou autres, les musiciens se font encore et toujours plaisir. L’écoute nous plonge dans un univers en mouvement, un espace de créativité captivant. Les morceaux foisonnent de sons qui slament sur des courants ondulatoires, des ondes aléatoires. On y observe la présence appuyée de voix féminines, pas uniquement en chœurs, comme il est coutume, mais également aux chants principaux, à l’unisson. Sur certains passages, elles flirtent avec la musique classique, cantatrices à l’orée des Divas.

MAGMA 2022 – Teaser

Dans cet album, outre identifier une AOC issue des travaux magmatiques antérieurs, l’oreille exercée saisit au vol des fragrances d’autres artistes « originaux ». On pense à Frank Zappa et son Hot rats (1969), au scat usité par Michel Legrand sur nombre de ses productions, au jazz rock atonal de Soft Machine, remember Third (1970).

Les pulsations rythmiques de Christian Vander centrent les partitions. On imagine le sang dans ses artères épouser les mêmes syncopes. Mais si le batteur et sa compagne, Stella, sont aux commandes, les autres membres barrent également le vaisseau (CF crédits es composition). Les fusions parcourues de sonorités 60’s, chants hélicoïdaux saupoudrées d’éclats contemporains, sont donc le fait d’une « famille », d’une sensibilité musicale pour le moins proximale.

MAGMA – Montreux Jazz festival

Au-delà des conventions, ne vous fiez pas aux tempes grisonnantes et barbes argentées des musiciens en présence pour estimer pouvoir écouter Kartëhl, il s’affirme tumescent, juvénile. Si certains se sont gâté l’inspiration au fil des saisons, Magma confirme son inaltérable statut printanier, ses floraisons titanesques.

Thierry Dauge

MAGMAKartëhl – Seventh Records / Bertus – Paru début octobre 2022.

Les titres :
Hakëhn Deïs (C. Vander) – Do Rïn Ïlï üss (H. Aknin) – Irena Balladina (C. Vander) – Walömëhndêm (T. Eliez) – Wiï Mëlëhn Tü (S. Goubert) – Dëhndë (C. Vander).
Bonus tracks : Hakëhn Deïs (C. Vander) ; Enregistré en 1978 – Christian Vander : Piano, chant – René Garber : chant – Dëhndë (Christian Vander) ; Enregistré en 1978 – Piano, chant : René Garber.

Les musiciens : Christian Vander (batterie, chant solo, tambourin) – Stella Vander (chant solo, chant, chime) – Hervé Aknin (chant solo, chant) – Isabelle Feuillebois, Caroline Indjein, Laura Guarrato (chant) – Rudy Blas (guitare) – Thierry Eliez et Simon Goubert (piano, Fender Rhodes, claviers) – Jimmy Top (basse)

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire