La culture se partage !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

MATCH – Alternativement rock

MATCH

Le 11 novembre 2019, quelque part entre Justice et Muse, Match sort un nouveau deux titres : « Dark shade » – « Young cyber », de l’artillerie lourde dans un écrin de soie rouge. Dès la première écoute, les mélodies trouvent le chemin des synapses dopaminergiques, ou comment passer des ondes électriques au plaisir instantané. Bien sûr, on peut ne pas apprécier. Auquel cas, le cérumen distordant l’objectivité, une visite chez l’ORL semble indiquée. A moins qu’écouté au casque, le rock alternatif du groupe ne dissolve lui-même les réticences.

Dark shade

En 2017, avec « Heroes legacy », le groupe français résonnait déjà Royal Blood / Rage Against The Machine pour l’esprit saccageur, Skunk Anansie pour la sensibilité toute féminine de sa chanteuse. D’ailleurs, à ce propos, outre Skin du Skunk, écrire que la voix de Doris évoque des chanteuses telles Nina Persson des Cardigans ou Beth Gibbons de Portishead paraît tutoyer les possibles.

Greffée sur des instruments assoiffés de « bruit », joué à un volume déraisonnable, Match évoque une machine de guerre drapée de soie bleue. D’où ce deux titres sorti le jour de l’armistice ? En musique, les coïncidences percutent parfois l’actualité, évocatrices « d’ombres » noires, peuplées de « sombr-heures » …

Heroes legacy

Le son un cran plus électro de leur production 2019 ne freine en rien le déploiement d’énergie. Au contraire, la musique y gagne en puissance et en contemporanéité. Par contre, ne vous fiez pas à cet aspect numérique bardé d’effets. C’est un leurre. Au-delà des consoles de studio, des logiciels, des dysmorphoses musicales, il persiste des lampes au fond des amplis et des êtres humains à leur conduite. De vrais instruments sont à l’œuvre, maniés par des mains tout ce qu’il y a de plus charnelles et spirituelles par l’intelligence d’esprit qui les gouverne. Mains de maîtres : Tom, Sven et Lucas.

Au final, ce nouveau deux titres éclaircit l’horizon du groupe autour d’un futur que nous espérons « concert-isé ». Pour le quatuor angevin, 2019 s’apparente gagnant : jeu, set et … MATCH !!!

Thierry Dauge

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •