Girl Group Song : Les femmes et le Rock!

0
386

GIRL GROUP : Part 2

Pour ceux qui avaient manqué notre précédent épisode Girl Group song, un retour en arrière est toujours possible.

Pour les autres, reprenons là où nous étions restés à l’épisode précédent …..
Qui a bien pu reprendre ce titre de Martha and the Vandellas, dancing in the streets ?

Trop facile, me direz vous, ni plus ni moins que David Bowie et Mick Jagger… dans un clip survolté.
A l’origine, l’idée était la réalisation d’un duo technologique en direct dans le cadre du concert Live Aid, Jagger à Philadelphie et Bowie à Londres. Les moyens techniques de l’époque étant insuffisants, avec une demi-seconde de décalage, le projet de direct est alors abandonné. Profitant de l’enregistrement de la BO d’Absolute Beginners par David Bowie aux studios Abbey Road, le duo est rapidement mise en boîte (en quatre heures paraît-il), et le clip est tourné dans le quartier des docklands de Londres où les deux hommes se rencontrent de nuit…
Le single sort le 12 août 1985 et sera numéro 1 au Royaume-Uni pendant 1 mois et numéro 7 aux Etats-Unis.

Mais l’histoire ne s’arrete pas là. Le groupe qui connaitra le plus grand nombre de hits ( et par conséquent de reprises) est issu de l’écurie Tamla Motown : The SUPREMES, emmenées par la charismatique Diana Ross. Le titre « You can’t hurry love » est repris par Phil Collins et son clip très sixties. Les Stray Cats en font une version plus édulcorée.

Phil Collins – You can’t hurry love

The Stray Cats – You can’t hurry love

Girl group song:

Il faut tout de même préciser qu’elles bénéficiaient du talent du trio magique Holland/Dozier/Holland.

girl group song the ronettes

Phil Spector n’est pas en reste, autour de son épouse (souffre-douleur) Ronnie Spector, il crée les Ronettes, et leur fait bénéficier de son fameux « Wall of Sound »
Be my baby

The Ronettes – Be my Baby

Brian Wilson des Beach Boys déclarera :

«C’est le plus grand disque pop de l’histoire»

Mais Ronnie Spector, sortie des griffes de son mentor-sadique de mari connaitra des jours meilleurs, ne serait ce qu’au travers son amitié pour Joey Ramone. Bye bye baby…

Johnny Ramone et Ronnie Spector : Bye bye baby

Spector signe également un titre pour un autre Girl Group bien connu: les Crystals. Une chanson qui retrospectivement, quand on connait l’homme, pourrait facilement faire froid dans le dos :

Girl group song : The Crystals – He hits me and I felt like a kiss…

Mais aussi l’ultra-archi-connu « Da doo ron ron ».

Les Shangri La’s, créatures du duo-faiseur de tubes Jeff Barry-Ellie Greenwich, sortent Leader of the pack, et son célèbre riff-moteur de moto…

Girl group song : The Shangri-Las

Une chanson reprise également par …Twisted sisters !!!

Décidément Barry et Greenwich aiment les sons anachroniques : après les moteurs de motos, les cris de mouette…

Christine Lidon, charmante Rockeuse niçoise, ex-Bandits, sortira elle aussi une version de ce titre:

Autre reprise : Give him a great kiss, toujours des Shangri la’s… reprise par les New York Dolls.

New-York Dolls – Great Big Kiss

Mais également par Johnny Thunders

French girl group song

Et pour terminer, un girl group français, certes pas le plus connu, mais culte à mon sens : LES CALAMITES de Beaune, avec une reprise des WHO!
The kids ( girls ?) are alright

Les Calamités : The Kids are alright

Etienne FLT

A lire également :

GIRL GROUP – Les recettes d’un succès