Lorenzo Sanchez Band – Blue Avenida

0
184
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

Lorenzo Sanchez Band – Blue Avenida

Lorenzo Sanchez Band

Alors que se termine « I Should Be Glad », premier morceau du dernier album de Lorenzo Sanchez band (LSB), Blue Avenida, plutôt étonné et/ou intrigué par ce qu’il vient d’entendre en lieu et place de l’attendu blues rock traditionnel, l’auditeur circonflexe un sourcil. L’impression laissée convoque l’imprévu. Étonnement, Funkadelic de George Clinton, lorsque celui-ci revendiquait One Nation Under A Groove (1978), ou There’s A Riot Going On (1971), l’étendard de Sly And The Family Stone, pointent les gravures de leurs sillons. Façonnée funk rock brutal, la chanson est piquetée de solos free jazz telles les torsades sonores que Ollie Halsall assénait au sein du cultissime Patto. D’ailleurs, la trame générale du titre n’est pas sans évoquer ce combo sur son sublime Hold Your Fire (1971).

Surprise digérée, le titre qui suit, « I Need Your Love », correspond davantage à l’étiquette initialement présumée, riff de guitare bluesy / rhythm and blues.

LORENZO SANCHEZ BAND – I Need Your Love

Chantées en anglais ou en espagnols, suivent plusieurs chansons charnues / bourrues. Lorsque l’ibère y fait rouler ses airs, on ne peut s’empêcher de revivre la scène qui illumine la partie gore du film Une Nuit En Enfer, de Robert Rodriguez, celle rythmée par le suc d’une cucaracha déchainée. Gonades électrocutées, on remercie Tito And Tarentula pour ce moment jouissif comme on plébiscite Lorenzo Sanchez Band pour ses blues rock turgescents.

Humos

Les deux derniers morceaux de Blue Avenida perforent les résistances à ne pas lui succomber. « Naciste » déroule un façonnage stoner – le son de la guitare ! Un long et méandreux solo de Telecaster, serpent venimeux, clone le sifflement du naja prêt à mordre les chairs mordorées de la ténébreuse espagnole qui s’y meut. L’ombre de Mother Superior, trio US de blues métallique, passe sur le LSB, succédané d’angel dust où nous plongeons tout entier.

LORENZO SANCHEZ BAND – Naciste (live)

Comme pour prolonger l’introspection, « Jeff Is Gone » clôt l’album en enfonçant un poignard instrumental au cœur des brumes qui l’environnent. Nous prenons connaissance de Jeff à l’instant ou son âme s’élève, laissant à nos pieds son enveloppe humaine, semant le doute sur sa mortalité. Balayé d’une lumière diaphane, pailletée de minuscules éclats d’onyx, il n’est plus belle façon de célébrer un être qui nous quitte.

Teaser de Blue Avenida

Jouant Blue Avenida, de prime abord, on imagine que le chant « accentué » va perturber l’écoute puis on est séduit par la limpidité du propos ; satisfaction intrinsèque. En musique, aller droit au but est souvent gage de réussite. Lorenzo Sanchez Band, via cet album, en fait la démonstration. Sachons profiter de ce plaisir offert en toute simplicité.

Thierry Dauge

Lorenzo Sanchez BandBlue AvenidaBBB AssociationDisponible le 15 mars 2024

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire