LITTLE ODETTA – No Medication / Struck

0
219
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

LITTLE ODETTA – No Medication / Struck

Little Odetta

Après un premier album éponyme sorti fin 2021, et un prochain long format annoncé pour le printemps 2024, le groupe frenchy Little Odetta assène deux missiles à destination des afficionados de heavy rock. Les deux « épées » en question s’intitulent « No Medication » et « Struck ». De quoi s’agit-il exactement ? D’une musique qui perturbe les velléités, tranche l’indécision, promeut l’adhésion.

« No Medication », premier single publié il y a quelques mois, allume la mèche. Une intro digne des plus grandes soul women, vibe et clarté du timbre alignées sur celles des divas du RnB – Christina Aguilera en effigie – ouvre le morceau suivie d’une pulsion rythmique irrésistible, un ragtime bodybuildé. La fragrance embaume les 70’s. Le son des guitares pulvérise du jus de « Tobacco Road » soutenu par des saillies d’orgue Hammond. Pour un peu, on se croirait chez Deep Purple (?), les solos de six cordes clamant Ritchie Blackmore et Steve Morse réunis, approche traditionnelle des guitaristes de hard rock mêlée à celle plus « libérée » et contemporaine des heavy bretteurs actuels. Dans les deux cas, les lianes de notes déchaussent les molaires. Elles libèrent l’énergie d’un TGV. Little Odetta, exfoliant des grisailles quotidiennes, cocktail d’hydrazine au peroxyde d’azote, de quoi satelliser le monde entier !

LITTLE ODETTA – No Medication

Et voilà que débarque « Struck », ou lorsque Led Zeppelin s’éprend de rhythm’n’blues. Le morceau est centré d’un solo d’orgue dévastateur, « stratocastérien » ! Mais dans quel désert musical étiez-vous coincé, Monsieur, pour passer à côté de cet ouragan ? Et si je m’interpelle à la deuxième personne du pluriel, c’est que j’ai honte de me tutoyer. Little Odetta « décérumènise » les pavillons auditifs tel du Destop les canalisations. Le marteau frappe l’enclume et l’étrier de s’écrier : « Plus fort ! Encore ! ».

Little Odetta

Photo : Olivia Salgas©

Descendez des platines ces pâtes anglophones insipides : des crêpes ! Voici venir un véritable Traou Mad, une vraie « galette » ! Plutôt qu’imaginer croiser un jour le groupe de vos rêves alignant bord à bord des lingots platinés, jetez-vous sur « No Medication » et « Struck », divins cocktails sublimés par Audrey, chanteuse survitaminée.

LITTLE ODETTA – Struck (live)

Combien de temps, encore, à trépigner en attendant l’album à venir ? Déjà, avec ces deux titres-là, le priapisme est caractérisé, la douleur en moins, la plaisir assuré.

Thierry Dauge

Pressés d’écouter Little Odetta, de vous faire votre idée ? Suivez le lien …

https://littleodetta.bandcamp.com/releases

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire