The Beatles One, Two Three, Four : le nouvel ouvrage de référence sur les Fab Four

0
491
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

Un livre de plus, mais quel livre !

Publié en 2020 au Royaume-Uni, le nouvel ouvrage de Craig Brown, The Beatles : One, Two, Three, Four, est enfin disponible chez nous. Un livre absolument passionnant sur un sujet qu’on pensait connaître par cœur.

Les Beatles ont encouragé l’écriture de centaines de livres depuis leur naissance. Chaque année, et spécialement depuis la sortie fin 2021 de Get Back, le rockumentaire événement de Peter Jackson, les quatre garçons dans le vent ont décidé les éditeurs d’ici ou d’ailleurs à nous proposer de nombreux ouvrages. Déjà marquée par la sortie de l’excellent Mythology – Une contre-histoire des Beatles, l’année 2022 voit débarquer en librairie le pavé signé Craig Brown, dont l’objectif est de raconter l’histoire des Beatles en adoptant une nouvelle perspective.

Encore une biographie

The Beatles One Two Three Four

Many Years From Now, l’autobiographie de Paul McCartney signée par ce dernier et son ami Barry Miles, la biographie officielle de Hunter Davis, l’autobiographie de George Harrison, toujours scandaleusement inédite en français, les Miscellanées des Beatles , de Gilles Verlant… Autant de livres fortement recommandables qui ont, d’une façon ou d’une autre, raconté l’histoire du plus grand groupe de musique du monde. Autant de récits qui auraient pu faire le tour. Après tout, les Beatles n’ont existé que pendant une petite dizaine d’années. Pourtant… Conscient qu’un nouveau livre sur les Liverpuldiens pouvait paraître inutile, Craig Brown a pris la tangente. Comment ? On y vient !

La grande histoire vue d’un autre angle

One, Two, Three, Four est bien une biographie en cela qu’il commence au moment de la formation des Beatles, et même avant, en s’attardant sur les jeunesses respectives des membres, et se termine peu ou proue avec le concert sur le toit du 5 Savile Row, le 30 janvier 1969, juste avant la séparation. Malgré tout, One, Two, Three, Four ne prend pas la forme d’un récit scolaire. Craig Brown préférant s’intéresser aux personnes qui ont croisé la route des Beatles, les fans, les collaborateurs et autres observateurs, plutôt que de se focaliser sur les Beatles eux-mêmes. Cela dit, George Harrison, Paul McCartney, John Lennon et Ringo Starr sont partout et plusieurs chapitres se concentrent aussi pleinement sur leur parcours.

L’histoire sans fin

The Beatles

Finalement, le livre se distingue par son parti-pris. Craig Brown semble en effet prendre pour acquis que toutes celles et ceux qui entameront la lecture de son récit, connaissent déjà les grandes lignes. Des grands événements, comme la rencontre de McCartney et Lennon, les nuits à Hambourg, l’arrivée de Ringo Starr ou le départ de Lennon que Brown raconte de manière différente, en prenant suffisamment de recul pour adopter le point de vue de plusieurs témoins ou simplement en adoptant, comme souligné plus haut, un angle différent.

Parfois au centre du récit, comme quand il monte à bord du bus lors du Magical Mystery Tour à Liverpool (soit la visite guidée des lieux phares de l’histoire des Beatles), l’auteur change de perspective, fait quelques allers-retours dans le temps pour rythmer sa prose et s’attache aux détails. Le séjour des Beatles en Inde, la perception de tante Mimi, qui pour rappel a élevé John Lennon, la légende selon laquelle Paul McCartney est mort au début des Beatles… Autant de sujets qui ici, se dévoilent avec un peu plus d’acuité.

Égratigner la légende

Jamais avare en bons mots, Craig Brown n’hésite pas non plus à écorner un peu l’image des différents membres des Beatles. On imagine sans peine l’incroyable travail de recherche qu’a dû lui demander son livre. Extrêmement généreux en anecdotes, souvent drôle, touchant quand il parvient à toujours plus mettre en exergue la formidable influence que les Beatles ont eu et continuent d’avoir, Craig Brown n’hésite pas non plus à prendre parti, quitte parfois à spéculer. Mais c’est aussi ce côté très personnel qui fait la force de ce livre remarquable. Traversé par toutes les légendes de l’époque, les Mick Jagger, Keith Richards, Donovan et autres Ronnie Spector, mais aussi par des anonymes qui ont brillé en gravitant un bref instant autour des Beatles, One, Two, Three, Four est réellement passionnant. On pense notamment au sergent Norman Pilcher qui un temps, essaya de freiner l’ascension du combo, à l’homme qui figure en arrière-plan de la pochette d’Abbey Road, à plusieurs fans, dont certains depuis devenus célèbres (Elvis Costello ou Bruce Springsteen), les Asher, la première belle-famille de McCartney, le père de John Lennon et bien d’autres.

Superbement édité par Rock & Folk, avec la couverture d’origine et un papier de grande qualité (oui ça compte), proposé à moins de 30 € (une affaire vu le nombre de pages), One, Two, Three, Four a tout ce qu’il faut pour prétendre au titre de meilleur livre jamais écrit sur les Beatles.

Te Beatles

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire