NOT YOUR ANIMAL – Blast Rock

0
162
La culture se partage !

NOT YOUR ANIMAL – Blast Rock

Not Your Animal

On avait laissé Not Your Animal sur un cinq titres : Not Rock And Roll (2019), servi par un quatuor de musiciens adeptes du fer forgé. Les voilà qui reviennent, flingues en pognes chargés de dix projectiles à têtes renforcées. La déflagration ? Du Blast Rock !

Très vite après l’entame, il vous vient une moue satisfaite. Loin d’être benoît ou béat, le rictus tourne canin. La dent qui saille perle de bave, prête à mordre jusqu’à l’os. La paille à sa suite renie la limonade. Avide d’espace centromédullaire, elle se plante et découpe le carpaccio de notes crues. Saupoudrées de poudre noir, c’est du raide, perçant comme un pic, foutre de rock tout droit sorti de l’alambic. L’image de R.E.M., versus Accelerate (2008), rêche, rythmé, fait palpiter les ailes du nez. La compotée renifle la fumée. Une branche de chêne taillée au cran d’arrêt, devenue flèche pour arc électrique, touille des refrains tutélaires et divins.

NOT YOUR ANIMAL – Not Napoleon

A l’affiche, la voix de David Rosane traverse des turbulences, courants croisant Eddie Vedder, Edwyn Collins ou Speedo, l’archevêque de Rocket From The Crypt.

Comme souvent, lorsque l’on tergiverse autour des probables affluents, punk, rock indé, grunge, c’est que la formation orgasmique qui ronge vos cérumen les a assimilés, immiscés à ses chairs dans son propre organisme. D’ailleurs, crazy « younguitudes », les heavy « folkitudes » piquetées des riffs et notes acidulées arrachés aux six cordes, menthes poivrées sous la gueule des giroflées, confirment que les niches ne font pas les chiens. Ces derniers, pointeaux perforant les douilles de cuivre qui suivent, n’attendent qu’une pression du médiator pour détonner. « Patron, une bière ! ». Bien mise, sans faux col, elle enterre.

She Gone

Toi, l’élastique détendu autour du ventre mou, toi qui sent descendre sur tes chevilles ulcérées tes sous-vêtements radiophoniques, vient tremper ton vit dans la potion métallique. This is Not Your Animal, this is your balls.

Not Your Animal

Photos : Anne-Lisbet Tollanes

De la veste de serge noire au cuir du blouson, le rock sait atteindre ses adeptes. Avec cet album éponyme impeccable, Not Your Animal, « DJIB » : David, Jérémy, Ivan et Benjamin, ravivent les fondements du genre. Dru, clair, net et classieux, nos Hommes rappellent aux petits enfants qu’il ne suffit pas d’être bien né, qu’il faut cultiver ses talents. En cela, Not Your Animal annonce royalement son propre avènement.

NOT YOUR ANIMAL – So Long

So, so long Babe, and see you soon on the road …

Thierry Dauge

NOT YOUR ANIMALNot Your Animal, sortie le 1er avril 2022

Not Your Animal Web Site – https://www.notyouranimal.com/

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.