La Mesure d’Une Vie

The Cure - Seventeen Seconds
The Cure – Seventeen Seconds

Le Début De l’Immortalité

Il est rare de s’attacher à un hors-série d’une revue. Sauf que : un, la revue Persona est récente, trimestrielle, et ressemble au début des Inrockuptibles, il y a déjà bien longtemps, deux, elle se permet de se plonger dans des ouvrages devenus intemporels.

The Cure – A Reflection + Play For Today

Ainsi en est-il du deuxième album de The Cure, sorti en avril 1980. Seventeen Seconds va marquer à vie l’univers de la musique en général et du rock en particulier. Il peut même constituer le début de la new-wave ou du post-punk, comme on veut, si on considère que Closer de Joy Division n’est sorti qu’en juillet de la même année.

Inutile de se battre là-dessus, les deux sont des chefs-d’œuvre immortels en l’espace de quelques mois, ce qui peut paraître inconcevable et imprévisible.

Donc, Seventeen Seconds pour débuter ce hors-série à prix réduit. Il est avant tout conçu par son directeur et rédacteur en chef, Frédéric Lemaître, accompagnée d’une directrice artistique digne de ce nom, Isabelle Dalle (un rapport avec Béatrice ?).

Dans ce livre court mais dense vous allez découvrir comment a été conçu le premier album de la fameuse trilogie sombre des Cure, Seventeen Seconds, Faith et Pornography. Soit trois années qui vont bouleverser le monde musical, encore aujourd’hui.

The Cure – M

Un long texte du chef en exercice précède des anecdotes de fans de toujours : Pédro Penas Y Robles, Xavier Martin (coordinateur de Fans de Cure, aux éditions Camion Blanc), Lydie Barbarian, (auteure de Ten Imaginary Years, première biographie des Cure en 1988), Simon et Justin du groupe And Also The Trees qui faisait la première partie des concerts de cette période. Le tout est entouré des paroles des titres de l’album et de courtes interventions de connaisseurs absolus. Et c’est là que réside tout l’intérêt de ce hors-série : découvrir certaines histoires inédites justement autour de sa conception, de son enregistrement et des concerts qui ont suivi.

Il reste, à titre personnel, quelque chose de caché : Seventeen Seconds se voulait en écoutant bien les paroles et après vérifications, un concept autour de la (courte) séparation entre Robert Smith et son amour de toujours (enfin presque), Mary Poole. Rien n’est divulgué. Et pourtant quand on comprend bien se qui se dit, même les titres, y font référence : « Play For Today », « M », « Seventeen Seconds », justement. Le mystère demeure.

The Cure – A Forest (Live, 1981) 

The Cure – Seventeen Seconds

Persona Editions – 40 pages – 5 €

Hors-série N°1 revue Persona

Patrick Bénard

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
Article précédentLunatraktors – The Missing Star
Article suivantAC/DC – Riff Raff
Ecrivain, chroniqueur, animateur radio, créateur de la revue « Cinémanie », autour du cinéma dit d’art et d’essai, spécialiste du groupe The Cure, archiviste... 2014 : « On the rocks –le rock de 2007 à 2014 » chroniques livres et cd rocks, interviews –Editions Vaillant 2010 : « Dans la Tête de Robert Smith », roman fiction autour de l’histoire des Cure et de Robert Smith – Edilivres 2007 : « Chroniques Frénétiques, une histoire intime du rock », roman, prix Technikart. 2001 : « Les Iles du Désert », polar autour du rock – Editions Nykta