Raconte-moi 33 concerts, un livre de Loïc Stephan

0
224

Raconte-moi 33 concerts, l’intérêt d’un tel livre… en 2021

raconte moi 33 concerts livre loic stephan
Raconte-moi 33 concerts, un livre de Loïc Stephan

Imaginez, nous sommes en 2021. L’ensemble de la planète Terre victime d’un virus ingrat et meurtrier a sombré dans les affres de la peur. Les gouvernements des pays du monde entier, poussés par l’influence grandissante d’une masse médiatique devenue surpuissante, ont réagi en déployant un ensemble de mesures totalitaires. Entrés en guerre contre l’ennemi invisible, les dirigeants ont majoritairement eu recours à des mesures de restrictions afin de protéger la population. Tel un « Come-Back » vers des temps historiquement connus mais révolus, de nombreuses privations de libertés individuelles chères aux pays dit « les plus évolués » ont été imposés à une population, devenue docile face à l’émergence de la peur de mourir.

Tout ceci n’est que Fiction

Couvre-feu, autorisations de sorties, fermetures de commerces dit non essentiels firent leurs apparitions. Il devint ainsi interdit de s’embrasser, de se serrer la main, et chaque personne était désormais obligée de sortir de chez elle, affublée d’un masque sur la bouche afin de ne point transmettre l’invisible nuisible. Pour couronner cet état de « moindres droits », les dirigeants assénèrent un choc frontal à la Culture en interdisant toute réunion populaire de musiciens, danseurs, chanteurs et sportifs. Même l’accès aux musées fut désormais proscrit. L’expression de la liberté de créer, magnifiée par le culte de la culture artistique vivante était devenue (temporairement, espérait-on) obsolète. Dans ce nouveau monde, seuls les livres touchés d’un salutaire « Statu Quo », semblaient avoir été préservés.

Un futur peu probable

Alors bien sûr, dans ce futur invraisemblable, les ouvrages ayant préalablement relatés la période libertaire précédemment connue par la culture vivante devinrent essentiels.

Evidemment, cette histoire issue de notre imaginaire débordant, nous permet facilement de présumer de l’intérêt qu’aurait pu avoir, un livre entier relatant les concerts en public de nos groupes favoris.

Se souvenir du passé

Ce monde fictif aurait sans doute apprécié sans réserve le livre de Loïc Stephan dont le titre lui-même « Raconte-moi 33 concerts » aurait sans conteste fait figure de trésor caché.
Alors bien sûr, cette fiction façon George Orwell nous rappelle aussi combien il est bon et essentiel de pouvoir profiter librement de notre culture Vivante.

Loïc Stephan : Raconte-moi 33 concerts

raconte moi 33 concerts

Mais revenons à notre auteur. Loïc Stephan est un passionné de musique. Un invétéré des concerts qu’il arpente depuis de nombreuses années. Rencontrant sur son chemin Radio Métal, il s’intègre progressivement à l’équipe en y apportant sa verve et ses qualités de photographe. Avec le temps, surgissent d’autres envies. Celles-ci le conduiront naturellement à donner de sa plume. De là, vont naître des chroniques sous forme de comptes rendus des concerts auxquels il assiste.

Une démarche qui le conduit naturellement vers un certain éclectisme. Alors, lorsque lui vient en tête le projet de ce livre, condensé de son vécu en tant que spectateur et de son œil de photographe, il décide naturellement de ne pas se cantonner à un genre musical défini. C’est ainsi qu’au fil des pages, vous pourrez suivre en Live Motörhead, Kiss, Madness, ZZTop, Nina Hagen, Matmatah, Tanita Tikaram, The Stranglers, Saez ou Deep Purple… Il y en a évidemment 33 !

Couverture ou pochette de disque : Raconte-moi 33 concerts

33 concerts, comme un hommage au format légendaire du disque vinyle chère à notre culture musicale. Un thème repris jusque dans les proportions du livre : 30×30 cm… qui lui confèrent la classe ultime de trouver sa place au milieu de votre discothèque… plutôt original !

Le livre de Loïc Stephan est une auto-édition, et à ce titre on ne peut que souligner l’admirable travail effectué autour de la mise en page et du graphisme. Pour des raisons de droits d’auteurs compliqués à gérer en auto-édition, aucune de ses photos n’illustrent le livre… (Lui qui en disposait pourtant de nombreuses). Même si ceci semble à priori dommageable, ces dernières se font rapidement oubliées dès l’ouverture, notamment grâce à la qualité des illustrations.

loic stephane raconte moi trente trois concerts

Au final, Raconte-moi 33 concerts est à classer dans la catégorie des beaux livres. Les 75 pages de ce recueil très agréable à parcourir, nous invitent à partager les sensations dans la salle, selon l’angle de vue d’un passionné. Un livre parfait en ces temps confinés, pour nous redonner le parfum si particulier des salles de concerts bondées. Imaginer l’atmosphère brûlante vécue du côté public, lorsque dans la pénombre de l’attente, les musiciens entrent sur scène, incendiaires dans le cœur de ceux qui sont venus pour en prendre plein les yeux, les oreilles et la tête.

Auguste Marshal

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.