Revues et corrigée(s) par l’auteur

Les Débuts Du Cinéma Français Parlant de Daniel Lesueur
Les Débuts Du Cinéma Français Parlant de Daniel Lesueur

Des Débuts Pas Evidents

A peine terminée la chronique du précédent livre très recommandable de Daniel Lesueur, Le Cinéma Sous La Botte Hitlérienne, il récidive vers des contrées bientôt centenaire, Les Débuts Du Cinéma Français Parlant entre 1929 et 1931. Les inconditionnels du septième art savent déjà que le parlant a débarqué vers 1927 du côté d’Hollywood. Auparavant un musicien accompagnait ou improvisait autour du film et le public applaudissait à la fin. Impossible de savoir si c’était pour le musicien ou le film ou les deux.

Alors l’auteur a eu l’idée géniale mais chargée de recherches pour savoir comment critiques et spectateurs ont accueilli de mettre en voix les idoles muettes à travers les différents journaux et revues de la période 1929 – 1931.

Sous Les Toits De Paris de René Clair (1930)

Comme le précise le sous-titre, Daniel Lesueur s’est attaché à retrouver, à découper et à actualiser les publications de cette période. Soit un boulot de fou qu’il a copieusement mise en scène, si on peut dire, à coup de pages en double colonnes.

Vous allez donc plonger dans la découverte de films rares ou inconnus mais aussi des incunables comme Les Croix De Bois de Raymond Bernard, Sous Les Toits De Paris de René Clair ou les débuts de Raimu.

Les Croix De Bois de Raymond Bernard (Bande Annonce)

Les cinéphiles vont être ravis, les autres seront prêts à se fondre au début des années 1930 quand tout était possible avant l’horreur.

Daniel Lesueur

Les Débuts du Cinéma Français Parlant (1929 – 1931)

Infodisc – 260 pages – 27€

Patrick Bénard

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.