SWEET SCARLETT – Rockin’ That Soul

0
397

SWEET SCARLETT – Rockin’ That Soul

Sweet Scarlett

Jubilatoire ! Pour qui apprécie le rock des 70’s assaisonné aux 2020, Rockin’ That Soul, de Sweet Scarlett, allume les tympans de manière jubilatoire ! Basé à Laon, dans l’Aisne, ce groupe sonne plus américain que le plus américain des gangs US. Son créneau ? Farfouiller des accords et des riffs de blues, de soul, de funk, sauce heavy tabasco, à la droite de Popa Chubby, à la gauche de Stevie Ray Vaughan, au centre de Jimi Hendrix.

Couvre-chef vissé sur le crâne, les cheveux devrais-je écrire, le bretteur en titre, un rien hard et psyché à la Uli Jon Roth, baratte des solos chevillés au manche du Divin Gaucher. Du southern rock « skynyrdien » aux rythmiques funk rock (CF Nuno Bettencourt), il recharge parfois les lampes de son ampli au même carburant que Frank Marino ou Randy California. Au final, une pyrotechnie colorée « feu-d’artifise » ses partitions.

SWEET SCARLETT – Into The Deep (2021)

Et la voix ! Ce premier extrait … et oui, pour en entendre plus de ce nouvel Lp, il vous faudra attendre le mois de mai 2021, sortie annoncée pour le 28. Mais j’en étais à la voix de Caroline. A la frontière entre le blues et la soul, certains accents rappelant Maggie Bell en moins torturée, elle adopte une mixité blanche / noire au grain très spécifique, une diction organique qui lui est propre. Servie par un son impeccable, sertie d’un mixage exemplaire, elle rayonne au centre du trio guitare / basse / batterie. Vous avez lu basse et batterie ? Unies tel une coulée de LCR autour de la moelle épinière d’un binôme Bruce / Baker, le duo rythmique sert à l’unisson la soul-woman, tresse un lit idéal au soliste Strato’sphérique.

Shotgun (2014)

Comment le quatuor parvient-il à maintenir une cohésion si viscérale ? Simple ! Élément féminin mis à part, le même sang coule dans les veines des garçons. Et encore ! Caroline est-elle la compagne de Rémi, frère de Vincent, fils de Patrick. S’il est, soit disant, périlleux de travailler en famille, il semble que la musique fasse exception. Après tout, il s’agit de « jouer », pas d’usiner !

Sweet Scarlett

Sur la neuvième piste de Rockin’ That Soul, les racines émergent un peu plus. « All Along The Watchtower » démarre le médiator entre les dents, papilles gustatives réglées sur sucré / salé, saveurs de tous les plaisirs. Au-delà, pour clore l’album, « Mandala », une balade parfumée au Sud profond, émet des fragrances de tabac blond, mélodie alignée sur un désir d’encore.

SWEET SCARLETT – Them Changes (Buddy Miles – Live 2019)

Rhythm & blues en bandoulière, ces amoureux de musique séculaire savent y faire pour s’ancrer dans les subconscients. Et c’est vraiment dommage de ne pouvoir délivrer à votre écoute un autre extrait de ce merveilleux bijou.

Si Mr Virus veut bien nous lâcher, nous devrions pouvoir prochainement nous régaler live de Sweet Scarlett, lors du Festival Le Blues Autour du Zinc (Beauvais), le 12 mai 2021 très exactement. Quoi qu’il advienne, maintenant que nous avons posé nos oreilles sur l’autel rougeoyant des Laonnois, nous ne les laisserons pas s’exprimer live sans en être.

En attendant, parce que, lorsqu’il est de ce niveau, le rock français sait avoir du talent, les platines n’attendent plus que Rockin’ That Soul (il va y avoir un vinyle !) pour tourner intensément.

Thierry Dauge

SWEET SCARLETTRockin’ That Soul – Sortie le 28 mai 2021.

https://www.sweetscarlett.org/

 

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.