KURT ! 137 – Les Terres Brûlées, nouvel EP 6 titres

0
282

KURT ! 137 – Les Terres Brûlées

Kurt ! 137

Exit Kurt. Rebaptisé Kurt !137, line up rectifié, le groupe revient assassiner ses adeptes en 2017 avec « La fille aux cheveux bleus » ; le deuxième titre trucidant « Bambino », une reprise de Dalida (Plastic Bertrand l’avait déjà charcuté en 1978). Le sujet est tranchant, affûté par une SG, affilé par une batterie pratiquant la « thrash métallie ». Barbelé jusqu’aux gencives, le metal punk des toulousains bastonne des tympans automnales qui, contexte faisant, se ramollissent à la pelle. « No compromises ! ». Si le compromis n’a pas sa place, c’est que la musique ne laisse aucun espace entre les nerfs, les muscles et l’os.

KURT ! 137 – La fille aux cheveux bleus

An 2020, alors vint le nouvel EP ! Les cousins d’Orléans, Burning Heads, et ceux de Californie, Rancid, sont à proximité, pour une bringue infernale bardée de scories rougeoyantes. Sur Les Terres brûlées, les pruneaux sortent plus vite des amplis que leurs frères comestibles des chaînes d’empaquetage à Agen. Ça défouraille sur tous les titres, sans temps morts et sans concessions. Si ce n’était le son contemporain, on retournerait avec UK Subs et consort surfer sur la deuxième vague du punk anglais.

En 2020, le quatuor escalade la première marche des groupes contestataires versus nucléaires. Tchernobyl peut se rhabiller, il y a plus de plomb dans Les Terres brûlées que dans le coffrage dont elle est coiffée. Au côté du Polonium 210, Kurt ! 137 radioactive les ramollos du bonnet : « Dégivres ton fondement, mords la vie à pleines dents ! ».

Moitié renard moitié loup

Sorti le 24 avril 2020, Les Terres Brûlées plonge dans le bain glacial du confinement. Malgré le choc thermique, l’EP « phosphorise » le renoncement, conteste les dictas, promeut le libre penser. Libérant une énergie palpable, pendant aux 300 qui défendirent les Thermopyles, Kurt ! 137 vise les tripes, et sans quartier ! La meute mord de tous ses crocs, fait feu de tous ses instruments, tourneboule l’inertie via sa valse à mille temps. Le chant incantatoire assène des textes plus qu’il les « mélodise ». Par le fil des mots, tels Cartouche ou Mandrin au fil de leurs épées, il rejoint l’action de celles et ceux qui refusent d’abdiquer.

KURT ! 137 – La vengeance du chien aveuglé

La nuit prend progressivement ses quartiers sur une ville insomniaque. Les survivants sortent alors de chez eux. Comme si la maladie n’affectait que le jour, que l’obscurité dissolvait la chienlit, ils bravent l’interdit. Au-delà du matraquage médiatique, le message du groupe ventile les présupposés : « Ne te laisses pas ‘enfumer’ ! Face au bourrage de crâne, revendiques ton humanité ».

Camarade humain

Les Terres Brûlées de Kurt ! 137, une bouffée d’oxygène pour citoyens en apnée.

KURT ! 137 – Respire …

Thierry Dauge

EP 6 titresKURT ! 137Les terres brûlées – Autoproduction – Sortie CD le 23/04/2020

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.