Hitchhiker, Neil Young déterre un trésor vieux de 40 ans

0
326

En 2017, Neil Young exhume un trésor de son passé.

41 ans après son enregistrement (1976), l’album « Hitchhiker » sort enfin. Avec huit titres déjà connus sur les dix proposés, cette publication sent l’opération commerciale à plein nez, ou la fin de Neil Young…

Neil Young

Fort heureusement, l’homme est resté fidèle à lui-même. Même sur l’incontournable « Harvest« , ou le country « Comes a time », jamais on a entendu Neil Young nous chanter ses ballades si près de l’oreille. Guitare et voix, presque tout du long. Le Loner dans son plus simple appareil…

« I am a young mariner headed to war

I’m thinkin’ ’bout my family and what it was for

There’s water on the wood and the sails feel good

And when I get to shore I hope that I can kill good. »

Neil Young – Captain Kennedy

Si vous aimez les ballades acoustiques et le chant épuré, alors « Hitchhiker » est fait pour vous. Évoquant tour à tour, les marins perdus en pleine guerre, les grandes plaines de l’ouest, le massacre des amérindiens, ou une chevauchée à dos de lama, Neil Young livre ici un artefact d’une grande pureté.

Ride My Llama

Particulièrement inspiré durant cette période, il compose « Pocahontas » en vingt minutes, et enregistre la totalité de l’album en une seule nuit, dans l’Indigo Ranch de Malibu. La majorité des titres seront publiés avec un orchestre sur les opus suivants. Excepté « Give Me Strength », et ce joyau minimaliste, véritable ode à Hawaii, où le Loner ira bientôt s’installer…

Hawaii

Evidemment, quand on parle de folk music, l’engagement, la mélancolie, et la nostalgie ne sont jamais bien loin. Dans le titre « Campaigner », Neil Young évoque Richard Nixon et les regrets d’un militant pacifiste arrivé sur le tard…

Campaigner

« Il était 2h00 du matin quand on a fini la session. On l’a fêtée, on savait qu’on venait de faire un sacré truc. Après, nous sommes partis tous les trois au bord du Pacifique voir la pleine lune s’y refléter, c’était magnifique. Les vibrations étaient très fortes, je les ressens encore aujourd’hui. » 

Neil Young confessera plus tard quelques pauses bière, fumette et snifette avec ses amis présents, l’acteur Dean Stockwell (Le Génie du Mal, Code Quantum) et l’ingénieur du son David Briggs.

Neil Young - Dave Briggs
Neil Young & Dave Briggs

En conséquence, quelques gloussements et un ou deux couacs. Pourtant, si ces imperfections ajoutent à l’authenticité du moment, à l’époque, elles incitèrent Neil Young à ranger les bandes de Hitchhiker dans un carton.

Par bonheur, en 2017, le compositeur canadien eut un instant de lucidité en posant une oreille neuve sur ces enregistrements. Pour notre plus grand plaisir !

Serge Debono