Guillaume Belhomme – PJ Harvey : Dry

0
795

Entre Physique Et Intellect

Guillaume Belhomme - PJ Harvey - Dry
Guillaume Belhomme – PJ Harvey – Dry

La Sécheresse Pour Débuter

Une nouvelle livraison de cette jolie petite collection (Discogonie) qui propose l’étude d’un album qui a marqué les esprits ou au moins l’esprit de l’auteur.

Guillaume Belhomme avait déjà commis dans la même collection une belle recherche sur « Loveless » de My Bloody Valentine. Il récidive aujourd’hui avec « Dry » le premier album de P.J. Harvey, sorti en 1992.

En à peine soixante-dix pages, il décortique jusqu’à l’os le premier opus marquant et remarqué d’une jeune femme à l’époque peu sûre d’elle vis-à-vis de ce qu’elle fait. Une jeune femme en proie à des doutes concernant son physique et ses relations avec les hommes…

PJ Harvey – Sheela-Na-Gig (Reading Festival, 1992)

Au travers de ces onze titres, elle dévoile un visage et des compositions arides, dures et sans compromissions, bien aidé en cela par des musiciens comme Rob Ellis, John Parish et Mick Harvey. Une équipe qui ne la quittera que très rarement. L’illustration parfaite vient de « Sheela-Na-Gig ». Elle y montre combien elle a besoin de se libérer de certains carcans, stressants.

PJ Harvey – Oh My Lover (Live – 1995)

Même si ce premier album est un succès critique et commercial, elle commencera à se libérer avec « To Bring You My Love » en 1995 avant de délivrer des titres pop-rock de très hauts de gamme avec « Stories From The City, Stories From The Sea » en 2000.

Mais là il s’agit de se replonger dans ses débuts de combattante, pleine de volonté et de rage que Guillaume Belhomme raconte avec fougue.

Guillaume Belhomme – PJ Harvey – Dry

Densité / Discogonie – 66 pages – 9,95 €

Patrick Bénard