Liesa Van Der Aa – Easy Alice

Liesa Van Der Aa - Easy Alice

0
149

De l’Easy à l’Expérimental

Liesa Van Der AA
Liesa Van Der AA

Est-ce que Easy Alice est un concept album, compris entre L’Alice au pays des merveilles ou bien celle, éponyme, du porno du début des années 70 ?… On va citer l’entre deux pour ne pas faire de jaloux.

Liesa Van Der Aa, d’origine belge, du côté d’Anvers (et contre tous et toutes, pour faire un vilain jeu de mots mais qui pourrait ressembler au personnage), se lance à fond les ballons dans une musique electro expérimentale accompagnée de musiciens traditionnels : Dries Laheye à la basse, Lander Gyselinck à la batterie du groupe Stuff, avec la participation de Niels Broos aux synthés et d’Elisabeth De Loore au piano.

Liesa Van Der Aa – Melody

A défaut de considérer l’ensemble comme un concept, on peut le voir comme un bel assemblage trituré, concassé, faisant la part belle à une expérimentation alliant le jazz, l’electro et le rock pour donner un objet original qui ne s’offre pas à la première écoute à l’image du premier titre en forme d’oxymore. « Melody » ne s’affirme qu’au moment du refrain comme telle. Provocation ?… Pas forcément, si on se laisse aller à l’écoute de la suite.

Cette femme est à la recherche de sons, de quelque chose de nouveau. Oui, bien sûr, la première référence vient de Björk mais elle va plus loin et là, il faut tendre l’oreille.

Liesa Van Der Aa – Easy Alice

Autoproduction / Bigwax

Patrick Bénard