Rage Against the Machine et la prophétie de Donald Trump

0
767

RATM : Sleep Now in the Fire

Sleep Now in the Fire est le deuxième single de Rage Against the Machine, extrait de leur 3ième album The Battle of Los Angeles sorti le 2 novembre 1999. La chanson est un véritable brûlot archétypal des compositions du groupe. Dans la lignée des plus virulentes Protest Song, elle évoque tour à tour la colonisation des États-Unis par l’Espagne, l’histoire de l’esclavage, la bombe atomique à Hiroshima, la guerre du Vietnam et l’utilisation de l’agent orange responsable de maladies et de pollutions graves…

Rage Against the Machine – Sleep Now in the Fire

Un clip à Wall Street

Texte fort, images fortes, le 26 janvier 2000 : Rage Against the Machine et l’équipe du réalisateur Michael Moore se retrouvent devant la bourse de Wall Street afin d’effectuer le tournage du clip Sleep Now in the fire. Le groupe a obtenu l’autorisation de jouer devant la bourse pour le tournage mais l’occasion de saisir des images chocs qui feront le tour du monde est évidemment tentante.

Alors que débute le concert, l’équipe technique tente de pénétrer dans la bourse. Opération sans succès puisque le service d’ordre les repousse violemment mais des images fortes sont tournées pour le clip. Zach de la Rocha et Michael Moore sont repoussés et embarqués par les forces de Police. Il faut dire que rien ne semblait être une surprise pour personne. Tant de gens assistaient à ce concert que la bourse de New York avait dû fermer ses portes deux heures plus tôt. Ce n’était pas arrivé depuis 1929 raconte Colin Devenish dans sa biographie du groupe. Il y avait même de nombreux employés de Wall Street parmi les spectateurs. A la fin du clip, on peut lire :

“A 2:52 PM, in the middle of the trading day, the Stock Exchange was forced to close its doors. No money was harmed”

Faut-il y voir une prédiction ?

ratm trump
A 1,04 min sur la vidéo Sleep Now in the Fire de Rage Against the Machine

Le clip revient sur le devant de la scène en 2016, lors de la campagne d’élection américaine à laquelle postule Donald Trump. Souvenons-nous que le tournage a lieu en janvier 2000. Et comble de stupeur, on peut y voir pendant un cours instant un homme brandissant une pancarte “Trump President 2000” à 1.04 min sur la vidéo. Rien de prémédité par RATM, comme on aurait pourtant pu l’imaginer. L’homme est un militant soutenant ses convictions politiques. En effet, il faut se souvenir que Trump était déjà sur l’échiquier politique à l’époque. Il avait en effet déjà fait campagne durant l’Élection présidentielle américaine de 2000. A l’époque, il s’était désisté le 14 février 2000.

De quoi pour les fans de RATM crier au génie visionnaire. Altermondialiste avant l’heure, leurs paroles aux résonances apocalyptiques n’ayant de cesse de dénoncer les inégalités, semblent avoir un écho retentissant dans notre monde actuel.

Auguste Marshal

Pour les fans de « Rage », à lire également :