Starman : La Fabrique de David Bowie (Ziggy Stardust)

1
171

6 juillet 1972, La Fabrique de David Bowie

bowie nicolas finet star man

Nicolas Finet – Starman

Il a suffit de 3’30 de bonheur pour que David Jones devienne enfin David Bowie. Nous sommes le 6 juillet 1972, pendant la fameuse émission anglaise « Top of the Pops », un groupe d’extra-terrestres déboule sans prévenir, provocateur, interprète une chanson venue d’ailleurs : « Starman ». Un certain David Bowie, avide de succès et de reconnaissance vient de sortir son nouvel album : The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars. Il est entouré d’une belle bande de dézingués. Et il va jouer, maquillé et habillé tel qu’on ne l’a jamais vu à la télévision.

Starman

Cet épisode que Nicolas Finet raconte remarquablement en détail est le début de la folie Bowie jusqu’à sa fin ultime, le 10 janvier 2016.

Il en profite pour retracer brièvement la pénible ascension jusqu’à ce fameux jour où le lendemain toute la presse et les fidèles de l’émission ne parlent que de sa prestation novatrice et empreinte de Science-Fiction. Celle-là même qui guidera tout au long de sa carrière cette sorte de fascination à vouloir être en avance sur tous les autres artistes.

Ziggy Stardust

L’auteur en profite pour aborder, avec brio, ce que tout le monde sait désormais. Sa vie, ses albums, ses chansons…

Malgré sa mort, qu’il avait soigneusement préparée, il demeure bien présent… et pour longtemps encore.

David Bowie – Pochette « The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars »

Nicolas Finet – Starman

6 juillet 1972, La Fabrique de David Bowie

Le Castor Astral – collection A Day In The Life – 178 pages – 15,90€

Patrick Bénard

1 COMMENTAIRE