Love Me tender – Amour d’été – Elvis Presley

0
372
Love me tender Elvis PRESLEY
Love me tender Elvis PRESLEY

Love me tender : Histoire d’un tube à répétition !

Avec ce titre charmeur, en 1956, Elvis Presley prouve aux foules effrayées par le rock’n’roll qu’il n’est pas une brute ! Le titre sera repris par Johnny Hallyday onze ans plus tard (« Amour d’été »)… et Eddy Mitchell en anglais en 1977.

S’emparer d’un tube du passé pour l’adapter au goût du jour est aujourd’hui monnaie courante. Mais en 1967 la démarche était inattendue.  Michèle Torr, simultanément, reprenait « Only you », le tube des Platters de 1956. Et l’année précédente, un groupe totalement inconnu, les Sunlights, s’était fait remarquer par sa reprise du « Déserteur » de Boris Vian. Mais de la part de Johnny, idole des foules francophones qui disposait autour de lui d’une véritable armada de compositeurs, cela semblait anachronique.

L’idée n’était pas aussi originale qu’elle le paraissait !

Le chanteur noir américain Percy Sledge (qui avait eu un tube énorme l’année précédente avec «When A Man loves A Woman» – repris, déjà, en français par Johnny sous le titre « Quand un homme perd ses rêves ») venait TOUT JUSTE de publier sa version de « Love Me Tender»… dont celle de Johnny est un calque.

Love me Tender : Percy Sledge

Johnny obtint énormément de succès en devenant le quatrième interprète français de «Love Me Tender» (Yvette Giraud et Tino Rossi s’y étaient déjà appliqués, en 1957, sous le titre « L’amour qui m’enchaîne à toi », puis Annie Philippe en 1965, « Une rose »).

Mais la chanson était bien plus ancienne : il s’agissait d’une variation de « Aura Lee » des Shelton Brothers, un 78 tours sorti en 1938.