The Cramps – Lux Interior et Poison Ivy – Rock’n’Roll signifie acte sexuel

0
8194
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

The Cramps – Lux Interior et Poison Ivy

The Cramps se sont imposés comme un groupe de rock, délirant, déjanté, souvent affublé de multiples étiquettes. A leur actif musical, citons en quelques unes: Rockabilly, Garage Punk, Psychobilly, Psychedelic et j’en passe.

The Cramps – Tracks arte

Dans ce reportage de 2003 – Tracks Arte – six ans avant son décès, le chanteur du groupe The Cramps, Lux Interior, raconte les débuts du groupe. L’histoire, bien connue des fans, prend racine en 1972. Sur la route de L.A, il prend en stop une très séduisante jeune femme: Kristy Wallace, la future Poison Ivy. La rencontre est percutante et portera le couple, à la vie comme à la scène, jusqu’au décès de Lux Interior le 4 février 2009. Leurs passions communes: le Rock’n’Roll, le goût du Trash, et des séries B. Soyons clair, toute cette ivresse de l’underground leur permettra de créer ainsi peu à peu un véritable mode de vie.

Kristy Marlana Wallac (future nom de scène : Poison Ivy) raconte leur rencontre :

«Je venais juste d’entrer à l’université, et un jour, je faisais de l’auto-stop du campus à mon appartement, quand Lux ​​et un de ses amis m’ont fait faire un tour. Je l’avais vu autour du campus et je le trouvais extrêmement exotique. Il avait ce pantalon et chaque jambe du pantalon était d’une couleur différente. Ce genre de chose m’a fasciné. Parce que c’était le début de l’année, nous avions des catalogues pour voir quels cours nous allions suivre. Donc nous avons comparé pour voir si nous serions dans des cours ensemble. Il s’est avéré que nous l’étions. Et c’est là que notre véritable rencontre a eu lieu.
J’étais assise dans la classe d’art et de chamanisme quand j’ai vu Lux entrer. C’était une classe très grande et j’ai envoyé des ondes cérébrales psychiques : ‘Assieds-toi à côté de moi ! Assieds-toi à côté de moi ! Assieds-toi à côté de moi !’ Et il l’a fait. Il est venu directement vers moi et s’est assis à côté de moi. Nous discutions et j’ai dit : ‘C’est mon anniversaire’. Il a sorti un dessin de son portefeuille et me l’a donné comme cadeau d’anniversaire. C’était une figure féminine, mais c’était expressionniste, très abstrait. Il y avait beaucoup d’énergie physique que je ne peux pas décrire avec des mots. »
the cramps lux interior
The Cramps

Ils débarquent quelques temps plus tard à New-York et la découverte des Ramones va par conséquent rapidement les décider à former un groupe au nom percutant: The Cramps. Leur premier concert au CBGB le premier novembre 1976 est catastrophique, leur guitares sont désaccordées et Hilly Kristal, tenancier du CBGB, leur ferme les portes de l’établissement. Pour la petite histoire, les concerts suivants rattraperont largement ce premier live, et ce reportage est l’occasion de revoir Lux Interior et Poison Ivy, interviewés en 2003 et plus que jamais admiratifs l’un de l’autre. C’est à la fin de cette séquence que Lux déclare:

“Rock and roll est un terme venu du blues qui signifie “acte sexuel”. C’est la cible à atteindre, l’œil de la bête. Tout le reste, je ne sais pas ce que c’est. C’est moins que le rock and roll. On veut du danger, on a besoin de danger”

“Le fan idéal est celui qui nous respecte pour ce qu’on fait et croit que tout cela a un sens. Dans l’ensemble je pense qu’on a des meilleurs fans que la plupart des groupes, car ils sont vraiment fanatiques !”

“Avec l’urgence et la tension dans le rythme, il faut aussi un peu de danger. Faut un peu se laisser aller et devenir dingue. Si t’as pas ça, ce n’est pas du rock’n’roll…”

(extrait de “The wild wild word of The Cramps”, Ian Johnston, Omnibus Press, 1990).

▬ « Les Cramps, c’est pour ceux qui peuvent s’identifier comme inadapté, voyou, une putain de merde, cinglé. »
▬ « Je n’ai rien à voir avec ces groupes qui se disent eux-mêmes new wave, alors qu’ils ne sont qu’un groupe d’étudiants en art au nez morveux qui se moquent du rock and roll. Nous ne voulons pas entrer dans les galeries ou devenir des danseurs de mime. Nous voulons être un groupe de rock and roll. »

La scène punk rock était une réaction contre toute la pop musique ennuyeuse…

▬ « La scène punk rock était une réaction contre toute la pop musique ennuyeuse et stupide qui existait à l’époque et c’est la même chose qui s’est produite dans les années 50… En fait, d’une certaine manière, c’est la même chose qui s’est passée au milieu des années 60. Vous savez, le rock dure toujours quelques années et la musique devient vraiment merdique et tous les groupes qui étaient bons deviennent merdiques. »
▬ « Le rock’n’roll est le meilleur moyen pour des gens bizarres comme nous de trouver un but à la vie. En ce sens, notre objectif n’a jamais vraiment changé. Nous voulons juste continuer à nous en sortir. Ne pas nous faire prendre, c’est notre seule ambition. »

(Lux Interior)

 

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.