Free – Nouvel album du groupe IN VOLT

0
756

IN VOLT : Heavy, blues’n’hard … rock

In Volt groupe

Free – Nouvel album du groupe In Volt

Après l’eponyme In Volt en 2012 et Big fire en 2014, les français d’In Volt peaufinent Free, 3ème Lp dont la sortie est prévue courant février 2019. Mais comment font les « autres », les anglais, les allemands? Pour que ce disque existe, les frères voix/guitare ont du avoir recours à l’autofinancement puis au crowdfunding en « famille ». Forcément, les allemands ont Nuclear Blast, Label indépendant imbattable en termes de heavy metal. En Angleterre, c’est plus simple: le rock est « culturel ». Pour exister en France, un groupe de rock doit tourner et tourner encore, Universal préférant sampler éternellement les mêmes chansons au sein d’ineptes Best-of à « danser ».

A la production de Free, on trouve l’ingénieur du son anglais Jon Caffery, connu pour son travail avec The Sex PistolsJoy Division ou Einsturzende Neubauten, groupes présentant pourtant des univers musicaux à des kilomètres de celui du groupe In Volt. Fallait-il oser? De fait, c’est Dieter Dierks (producteur légendaire du groupe Scorpion) qui, contacté par le groupe, propose Jon pour colorier les 11 nouveaux titres du groupe, de «Free» à «That’s allright». Résultat?

IN VOLT, reportage de l’enregistrement du 3ème l’album « Free » à Köln

In Volt – Nouvel album Free – Le son ?

Le son de « Free » découpe le cerveau en lamelles, plus précisément la partie centrale du lobe temporal gauche, siège de l’audition. Organique, heavy, précis, énorme sans qu’aucun instrument ne soit méprisé, cordes vocales comprises. La bête en fureur jaillie des enceintes, saute à la gueule de l’auditeur pour lui ouvrir le visage en deux, lacérer ses chairs, incruster ses griffes au plus profond des os. Et le pire, c’est qu’une fois l’album terminé, ne reste de ces blessures qu’un sourire satisfait et l’envie d’une autre agression.

Les paroles des chansons traitent d’actualité, de corruption, d’une société où 3% de la population détient 99% des richesses, ce genre de chose… et d’amour aussi, celui qui tétanise, celui qui brise, qui saigne sur la pierre sacrificielle, parce qu’il s’agit d’un sentiment qui ne se conjugue pas qu’à l’eau de rose.

Nouvel album FREE

In Volt évoque une Les Paul Custom noire, une Black Beauty accouplée à un ampli à lampes. Dans cette catégorie, à l’international, on note quelques formations «talen-tueuses», d’Inglorious à Kadavar, de Black Star Riders à Rival Sons, peut-être l’élève le plus doué de tous.

In Volt - Lp FREE

Elève? De Led Zeppelin of course! Après une écoute attentive de leur discographie, et du futur « Free » en particulier, on aligne In Volt sur ces ténors contemporains. Combo français anglophone, il sied au présent tout aussi bien que ses confrères européens. « Maintenant ! », « plus tard » relevant du néant, c’est dans ce contexte qu’il faut garnir les platines d’In Volt, digne représentant du hard rock des 2000, tel un Back Roads lyonnais ou le Laura Cox Band francilien, deux autres méritants d’ici.

Vous aimez le Whitesnake de « 1987 » ? Le hard rock des 70’s sonorisé 2000 ? In Volt se la joue « libre » de revendiquer le droit d’en être, avec talent, têtes de guitares bien hautes, quatuor uni tels les légendaires mousquetaires. Tout simplement : « Free ».

Thierry Dauge – Culturesco

[contact-form-7 id= »2350″ title= »Radio CulturesCo »]

In Volt – album : Free – Disponible le 22 Fevrier 2019

http://www.involt.fr/

https://www.facebook.com/InVolt-1369154436494863/