SMELLS LIKE TEEN SPIRIT, l’hymne rock des années 90

0
889
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

Quand Nirvana ressuscite le rock’n’roll

Smells Like Teen Spirit de Nirvana. C’est au début de l’année 1991, quelques semaines avant l’enregistrement de l’album Nevermind, que Kurt Cobain compose ce titre. Un standard de rock, symbole des 90’s et de la génération X, dont le succès planétaire va miner l’esprit du chanteur…

Smells Like Teen Spirit

Il est vrai qu’au moment de sa sortie, rien ne laissait présager d’un tel succès. Le rock alternatif réveillé par le mouvement grunge semblait être encore une affaire d’initiés. De plus, certain d’adresser à la jeunesse américaine une critique virulente de leur pensée naïve et de leur mode de vie consumériste, Kurt Cobain voit ce titre devenir un véritable hymne adolescent.

Sur un malentendu…

Il faut dire que le chanteur a lui-même volontairement brouillé les pistes. Tout d’abord avec un texte indécodable. Mais également en fournissant des explications différentes à chaque journaliste lors de sa sortie.

Kurt Cobain
Kurt Cobain par José Correa

Irrité par son succès et son statut d’icône, il déclare notamment “avoir ressenti le devoir de décrire son sentiment à propos de son environnement et sa génération”. Il affirme que ce que le grand public a pris pour une célébration est en réalité “une attaque contre l’esprit jeune”. Un phénomène d’incompréhension courant dans l’histoire de la musique mais qui aura raison de l’âme torturée de Kurt Cobain. D’ailleurs le titre lui-même est le résultat d’un malentendu.

Kathleen Hannah (Bikini Kill)

C’est Kathleen Hanna qui en est à l’origine. La chanteuse du groupe Bikini Kill était une amie de Kurt. Lors d’une soirée, elle tague cette phrase sur le mur de sa chambre :

Smells Like Teen Spirit

Leur discussion portant sur le punk-rock et l’anarchie, Kurt pense y déceler une signification révolutionnaire. Ce n’est qu’après la sortie du single qu’il découvre son véritable sens. En réalité, la chanteuse faisait allusion à une marque de déodorant (Teen Spirit) dont usait Tobi Vail, la petite amie de Kurt.

Au départ, le compositeur souhaite écrire la chanson pop ultime, en s’inspirant d’un groupe qu’il affectionne, les Pixies

“Je dois reconnaître que j’essayais en gros de copier les Pixies. Quand j’ai entendu les Pixies pour la première fois, je me suis senti si fortement relié à ce groupe que j’aurais pu en faire partie, ou au moins faire partie d’un cover band des Pixies. J’ai utilisé leur sens de la nuance, doux et calme, puis dur et bruyant”

Ce dernier point constitue en effet l’essence de ce titre amené à faire des émules. Par la suite, de nombreux groupes opteront pour un schéma similaire.

Smells Like Teen Spirit : étendard du rock dur

Pourtant, lorsque Cobain débarque en studio avec le riff principal et le refrain, Novoselic (le bassiste de Nirvana) trouve la mélodie ridicule. Kurt persiste et fait tourner le morceau durant une heure trente. Soutenu par Dave Grohl (batteur), le bassiste suggère alors de ralentir le couplet.

Smells Like Teen Spirit

Smell Like Teen Spirit est le seul titre signé par l’ensemble du groupe. Sorti le 10 septembre 1991, il devient le premier tube de l’ère grunge et propulse l’album Nevermind en tête du Billboard. Outre la qualité du morceau, le matraquage du clip inspiré du film Rock’n’roll High School n’y est pas étranger. Il reste encore aujourd’hui le plus diffusé dans toute l’histoire de la célèbre chaîne MTV.

Nirvana – Smells Like Teen Spirit (1991)

Les prestations scéniques et les covers de Tori Amos ont la faculté de faire fondre la glace. La rouquine en live, c’est quelque chose ! Peu importe le style abordé, elle dégage une sensualité soul et rock’n’roll. Et si elle en agace certains avec ses soupirs, il émane de son expression artistique, une authenticité presque lubrique. Quand Tori Amos s’empare d’un morceau, elle le “baise” sans la moindre pudeur. Et parfois, ça peut gêner…

Sa cover de Smell Like Teen Spirit n’a visiblement pas enthousiasmé Kurt Cobain qui l’a qualifié de “formidable version pour accompagner les céréales au petit déjeuner”. Elle avait pourtant le mérite d’avoir souligné la qualité mélodique du morceau avec sa voix et son piano langoureux, et de ne pas avoir attendu la mort du chanteur pour le coller sur une face B dès 1992 (ce qui implique d’ailleurs qu’il ait donné son accord). Pas rancunière, elle le reprendra sur scène en guise d’hommage, le jour du décès de Kurt Cobain. Une version bouleversante…

Tori Amos – Smells Like Teen Spirit (1992)

Après, Beat it et Bad (Michael Jackson), My Sharona (The Knack), Lola (The Kinks), Another One Bites The Dust (Queen) et Like a Virgin (Madonna), le parodiste Al “Weird” Yankovic s’est attaqué au titre Smell Like Teen Spirit. Une version qui aurait, semble-t-il, provoqué un fou rire au sein du groupe Nirvana.

Comme toujours, musicalement et mélodiquement, Yankovic reprend le morceau au rasoir. Tout le comique réside dans la parodie de l’élocution approximative de Cobain, et la difficulté de comprendre ses textes. Plus quelques amuse-gueules visuels…

“And I forgot the next verse
Oh, well, I guess it pays to rehearse
The lyric sheets so hard to find
What are the words? Oh, never mind
Don’t know, don’t know, don’t know, oh no
Don’t know, don’t know, don’t know”

Al Yankovic – Smells Like Nirvana

En 1995, Pansy Division, groupe de San Francisco militant pour la cause LGBT, délivre une seconde parodie de Smells Like Teen Spirit. Même si leur leader Jon Ginoli s’en défend, et précise qu’il s’agit plutôt d’un “hommage affectueux”

Pansy Division – Smells Like Queer Spirit (1995)

La reprise du groupe électro The Moog Cookbook est très osée. Uniquement instrumentale, elle restitue le légendaire riff sur synthétiseur, procurant ainsi au thème un groove assez étonnant…

The Moog Cookbook – Smells Like Teen Spirit (1996)

C’est peut-être ce qui fait la valeur d’une bonne chanson, sa faculté à être reprise dans tous les genres, sans en perdre l’essence. Il suffit d’écouter la version swing-jazz de Paul Anka, pour comprendre que Cobain avait fait de l’excellent travail. Celle de Julien Doré, calquée sur celle du crooner, est très bonne également. Mais honneur au précurseur…

Paul Anka – Smells Like Teen Spirit (2005)

Révélé dans l’émission Nouvelle Star, dont il est le lauréat en 2007, il semblait évident que Julien Doré avait quelque chose de moins académique que ses concurrents. Durant cette édition, il se livre à des reprises insolites, et impressionne par sa maîtrise. Baby One More Time de Britney Spears, Like a Virgin de Madonna, ou encore cette reprise jazzy de Nirvana…

Julien Doré – Smells Like Teen Spirit (2007)

L’insubmersible prêtresse, Patti Smith, y est allée de sa version, sur son album Twelve. Gros trip roots, presque éthnique, elle s’envole et décline le réquisitoire en procession…

Patti Smith – Smells Like Teen Spirit (2007)

Comme tout standard, Smells Like Teen Spirit a été rabâché, au point de ne plus impressionner grand monde. Pourtant, il faut se souvenir que durant les années 90, son apport fut primordial. Il a servi d’étendard au rock dur. Ouvrant la porte du grand public au rock alternatif, mais aussi au métal. Il a su raviver un peu de l’esprit punk, et offrir une place de choix à des artistes trop souvent marginalisés.

Serge Debono

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire