The ASCENDING – Premier single éponyme

0
257
La culture se partage !

The ASCENDING – Premier single éponyme

The Ascending

« The Ascending », premier single éponyme de la formation naissante The Ascending, commence comme une ballade de Soundgarden puis prend de l’épaisseur et du muscle tels que pratiqué chez les finlandais de Sentenced ou nos cousins anglais de Paradise Lost ; une noirceur assumée. Coup de vent salin, un solo de violon déjanté s’invite, saurien, assez divin dans son atonalité. Référence, Frank Zappa en usait au sein de Hot Rats (1969), son deuxième incontournable album solo.

Concomitamment, des voix hurlantes croisent le fer avec d’autres plus mélodieuses, bataille de gorges ouvertes à gorges fermées, l’une contre l’autre, tout contre. En fin de parcours, des entrelacs celtisants évoquent la verte Erin, racines partagées avec Anne de Bretagne et ses terres ancestrales, le fief de The Ascending ; des « pays » nantais.

The ASCENDING – The Ascending

Pour un premier essai, musique, production, mixage et ambiance pulvérisent la cible, catapultage bien plus large qu’une simple visée centrale. C’est que les musiciens à l’œuvre, s’ils inaugurent une association, n’en sont pas à leurs premiers « bruits ». Jugez du peu : Jessica (Alan Stivell, Kervegans), Clair (Stinky), Alex (Les hommes crabes, No jogging for today), Thomas (Tsar), Maxime (20 Seconds Falling Man, Inglorious Bad Stars) et Eddy (Eddy Kaiser), un hydre à six têtes, un sextette magnifique.

Faut-il réellement s’en méfier ? La concurrence serait sotte d’en douter. The Ascending, un courant ascendant.

Thierry Dauge

« The Ascending » – Titre disponible sur les plateformes de téléchargement dès le 20 mai 2022.

Album à suivre à l’automne …

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.