XTC – Making Plans For Nigel

0
1267
La culture se partage !

XTC – Making Plans For Nigel

XTC

La New Wave est plutôt réputée pour avoir utilisé des synthétiseurs comme moyen d’expression musicale. Ochestral Manœuvre In The Dark image très bien cet aspect avec un titre comme « Enola Gay » (1980). Algue verte dans l’océan, XTC fonctionne avec une batterie (pas de boite à rythmes !), une basse (pas de numérisation des sons graves au clavier !) et deux guitares. Un extraterrestre !

Pour affirmer leur postulat, se distinguer au sein de cette « nouvelle vague », lâcher un rock « pop » appètent à l’assaut d’un plus grand nombre, le groupe assène « Making Plans For Nigel ». En Angleterre, Miss Thatcher arrive au pouvoir en mai 1979, le single d’XTC sort en septembre. Les paroles ne peuvent qu’être en lien avec la situation économique dans laquelle la Dame de Fer va plonger le pays : « Tu seras ouvrier métallurgiste mon fils », joyeuse perspective pour ton « à venir » Nigel !

« He has his future in a British steel … Nigel’s whole future is as good as sealed »

XTC – Making Plans For Nigel (studio)

Soutenez Culturesco sur Tipeee

Tel un leitmotiv, un riff de guitare plutôt heavy chemine en notre compagnie sur les sinuosités du « plan ». S’enroulant amoureusement autour d’un rythme de batterie relevant davantage des mailles d’un tricot percussif, il donne le « La » du titre, celui sur lequel on s’accorde. Par place, des accords électrifiés funky viennent attendrir le fil affûté de notre attention.

La mélodie générale, sans pour autant être martiale, gagne instantanément le noyau Accumbens de notre cerveau, siège du plaisir, de grandes décharges de dopamines, molécule idoine, finissant d’asseoir notre addiction. Même lorsque cette voix « éplorée », cet anachronisme désagréable, tente d’éteindre notre salivation en martelant : « In hiiiis wooooooorld », la tension musicale ne faiblit pas. Tout juste agacé, comme nous le serions d’une plume dans le nez (qu’en aurait-il été de la plume si nous avions été émus ?…), nous continuons à mirer la pochette du 45-Tours, oreilles largement ouvertes, tympans concentrés.

Qu’en est-il en live de ce « rata » carambolant, fomenteur de révolte qui ravit nos citrouilles ?

XTC – Making Plans For Nigel (live)

L’obsession persiste, même si ces « Ahou! » enivrants qui ponctuent le morceau sont moins prononcés en public qu’en studio. Pièce intéressante du « décorum », ils précèdent de neufs ans les « Hou-hou… » délicieux dont les Pixies font provisions en questionnant leurs âmes : « Where is My Mind », sans manquer d’esprit.

Riffs saccadés d’un côté, accords en contrepoint de l’autre … « What about The Strokes ? ».

« Making Plans For Nigel », victoire intelligence de musiciens sur la crasse des politiciens.

Thierry Dauge

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
ECOUTEZ POP CULTURE RADIO