Tue-Loup – La Peau Des Arbres

0
737

Un folk rock suintant

Tue-Loup - la peau des arbres
Tue-Loup – la peau des arbres

Des envolées sublimes

Mine de rien, sans faire de bruit, cela fait un quart de siècle que sévit Tue-Loup, à coup de mélodies intimes autour d’un folk minéral et adorable.

Avec ce nouvel album, dont la sortie correspond à mon anniversaire, merci à eux, le groupe offre un versant plus grave qu’il ne l’avait fait jusqu’à présent. Il ose même s’aventurer du côté du rock avec « Supramonte » par exemple. Mais soyons franc, La Peau des Arbres, superbe titre d’ailleurs, s’oriente sincèrement vers un folk rock plus sombre que ce que le quatuor propose habituellement et c’est une sacrée nouvelle. Julien Gracq et Jim Harrison ne sont pas loin, côté écriture, pour situer l’ambition justifiée.

Voici donc peut-être le meilleur album du groupe qui alterne le chant français et anglais, et c’est bien vu. L’affaire s’entame avec « Sueur » avec une basse entrainante qui se substitue aux guitares habituelles qui offrent juste une rythmique de fond. Séduction d’office.

Le reste ne propose que des titres emballants et de haute tenue. « Jeannine’s song » qu’on retrouve plus tard sous la forme d’un « Jeannine Continued », s’envole très haut entre chœurs, guitares et batterie emballées.

Tue-Loup – Mayol (clip officiel)

Mieux : le côté hit est là avec « Mayol »

Au final c’est une vraie réussite qu’affiche Tue-Loup, fêtant très dignement ce passage fatidique souvent pour certains groupes. Là, il tient enfin un outil qui peut les emmener très loin, proche d’une reconnaissance logique au niveau national. Un album à la fois détendu mais inquiétant, relax mais sournois. Une belle et bonne surprise. Merci pour ce cadeau.

Tue-Loup – La Peau Des Arbres

La Lézarde – L’Autre Distribution

Patrick Bénard

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.