Requiem Pour Un Keupon, un livre de Rémi Pépin

0
242

Requiem Pour Un Keupon, un livre de Rémi Pépin

"<yoastmark

11 novembre 1989, Bérurier Noir Fait Seppuku A L’Olympia

Requiem pour un keupon est le nouveau livre de la jolie collection « A Day In The Life » des éditions Le castor Astral. Un ouvrage qui fait un peu bande à part dans cette collection, mais ce n’est vraiment pas gênant. Au lieu de se consacrer essentiellement au jour qui a fait basculer une vie, celle de l’auteur mais aussi celle d’un groupe, il s’agit plutôt de retracer l’étonnante dizaine d’années où le rock a pu enfin émerger, pas forcément via les grands média mais grâce, avant tout, à la démerde. En anglais, ça s’appelait le DIY (Do It Yourself).

Une Décennie Où Le Punk Vécut En France

Sous le prétexte d’assister au dernier concert de Bérurier Noir avant leur séparation, explosion de vie, de joie, de douleur, de combat qui se termine dans la rue avec le fameux slogan « La jeunesse emmerde le Front National », un soir de la fin des années quatre-vingt qui sonne comme un enterrement avec lumières et ténèbres, Rémi Pépin en profite pour retracer l’histoire du mouvement alternatif. Une histoire qui aboutit au paroxysme. Celui d’un groupe punk qui remplira trois soirs de suite l’Olympia parisien (l’ancien, avant travaux). Soit plus de sept mille personnes en tout.

Pour une musique dite marginale, c’est du jamais vu et le rock en sort fier et droit.

Bérurier Noir – La Jeunesse Emmerde Le Front National (ce n’est, hélas, plus le cas ! NDA)

Pour la petite histoire Rémi Pépin fut le bassiste de Guernica, groupe actif de cette période, accompagné, au hasard, des Wampas, des Garçons Bouchers et de Los Carayos (une allusion à un certain François figure dans cet ouvrage), des VRP, de Marie et les Garçons, de Lucrate Milk, de Métal Urbain, des VRP et, bien entendu, en chef de file, de Bérurier Noir avec qui ils enregistrent un EP, une face chacun. (Allez, je frime: ça date de 1983, acheté chez New Rose, forcément).

Guernica – Rebellion (1982)

Voua allez donc lire et (re)découvrir, à travers la vie de Bruno, de Franck et de leur groupe keupon Système Nerveux, la fascinante et irrésistible ascension du punk en France. De la radicalisation politique et d’un changement de système possible, entrevue par l’élection de François Mitterrand à la présidence de la république en 1981 et l’éclosion des radios locales… Un engouement sans nom pour la subversion et puis la lente descente et inexorable descente vers la fin du rêve avec son aboutissement le 9 novembre 1989 et la chute du mur de Berlin (Soit le même jour que le premier concert des Bérus à l’Olympia. Étonnant, non ?) qui signifie, pour eux, non pas la fin du communisme mais la victoire de l’ultra-libéralisme.

Bérurier Noir – Porcherie (Olympia 1989)

Le livre, écrit sous forme de roman, aurait pu être un simple récit. Il en laisse des traces indélébiles pour ceux qui ont vécu cette époque et pourquoi pas un espoir pour ceux qui voudrait tenter l’expérience différemment.

Rémi Pépin – Requiem Pour Un Keupon

11 novembre 1989, Bérurier Noir Fait Seppuku A L’Olympia

Castor Astral – collection A Day In The Life – 272 pages – 15,90€

Patrick Bénard