Nirvana et Guns ‘N Roses : Pop and Rock around 1991

0
675

Nirvana et Guns ‘N Roses : Pop and Rock around 1991

Guns 'N Roses Nirvana
Guns ‘N Roses – Nirvana

Septembre 1991

Nirvana et Nevermind, ou comment le rock change de visage et de son, retrouve des fragrances d’adolescence : « Smell like teen spririt ». Au même moment, le même mois, Guns ‘N ‘Roses envoie le premier épisode de sa fusée à deux étages, Use your illusion I. Premier titre propulsé dans les charts : « Don’t cry », une ballade, avant une autre sur le II : « Knockin’ on heaven’s door ». Drôle de choix pour un chantre du heavy rock …

Sans désir de les opposer, simplement en ouvrant les oreilles, on sent un esprit de cordite charrié par l’ouragan qu’émettent Kurt Cobain et ses potes alors que celui soumis par les Gunners ne semble vouloir durer que ce que dure les roses.

NIRVANA – Smell like teen spirit

You could be mine

Mais n’enterrons pas trop vite les spandex permanentés, surtout lorsqu’ils sont imprégnés de Jack, la divine boisson qui n’a gardé de la vanille que le bourbon. Si les chemises à carreaux, quant à elles, passées directement d’une gestation in vitro au grand public, décrochent le jack pot, elles ne tarderont pas à retourner in utero.

Concomitamment, comment se porte la concurrence ? Pearl JamTen, Red Hot Chili PeppersBlood, sugar, sex, magic, The Smashing PumpkinsGish, QueenInnuendo, U2Achtung baby, une belle moisson d’albums pour une année millésimée (?).

Nirvana

« Come as you are », « Lithium » ou « Territorial pissing » célèbrent la rugosité, le sans concessions. « Civil war », November rain » ou « Coma » s’attirent les quolibets. A quoi tient l’insuccès, une orchestration trop permanentée ? A quoi tient le succès, une formule savante ? Le début des 90’s, s’il offre un tapis en cachemire aux nouveaux venus, à la dent dure envers ceux qui captaient la lumières quatre ans plus tôt.

GUNS ‘N ROSES – Coma

Nirvana – Lithium

Loin des considérations musicales, 1991 s’actualise comme suit. La Loi Evin déracine les plants de tabac en interdisant la nicotine dans les lieux public autant qu’elle casse les vitrines en supprimant l’alcool à la télévision. Énervé, Serge Gainsbourg tricote un pull bleu marine à Isabelle Adjani. Elle s’empresse de le délaver dans l’eau de la piscine. La voix de Dieu sur Terre s’éteint, RIP Freddie Mercury, pendant que l’Afrique du Sud abolit l’apartheid, comme s’il suffisait de le dire ou de l’écrire …

Pour nos deux récipiendaires, alors que Kurt et Nevermind sont sacralisés, Axl et Use your illusion sont vilipendés.

NIRVANA – Territorial pissings

GUNS ‘N ROSES – Civil war

Qui peut prédire l’avenir ? Nevermind, use your illusion. Cobain, digérant mal les pruneaux, s’en va manger des pissenlits par la racine. Axl s’offre une « plâtrée » de chansons d’AC/DC le fondement installé sur une chaise. « Le Monde du rock ne tourne vraiment plus rond ! ». Depuis quand en était-il question ?

Thierry Dauge