Versari – Sous La Peau

0
576

L’Enfer En Version Orangé

Versari – Sous La Peau

De la Colère A La Résilience… ou pas

Avec ce confinement, il fallait redouter que la date de sortie de ce troisième album de Versari soit repoussée au 24 avril (la date d’origine fixée au 10 avril sera consacrée à la sortie du premier single, « Des Images »).

Donc patience sera nécessaire, avant qu’une grande claque dans la tronche éclate après l’uppercut du coronavirus. Mais cette claque regorge de remèdes bien plus salvateurs, au point d’être conseillé comme vitamine C dépressive pour mieux rebondir.

Versari – Des Images (Clip Officiel du single, sortie 10 avril)

Imaginez l’époque de The Cure en 81 et 82. Faith sort déprimant avec un zeste d’espoir. Ostinato, date de 2013 et sentait déjà aussi sombre qu’un cimetière au mois de novembre. Puis Pornography paraît et Robert Smith, rempli de colère, d’amertume, déverse sa bile sans retour. Le rouge sang est de mise.

Versari – Hymne (extrait d' »Ostinato »)

Sous la Peau, le nouvel opus de Versari, sonne dans le même registre : l’explosion orangée d’un ciel d’orage qui appelle une fin du monde. Il n’y ait question que de feu, de bûchers, de flammes, de brasiers pour mieux se purifier. S’engager en écoutant le premier titre « Des Images », c’est mettre un pied en enfer (comme « One Hundred Years »). La suite des titres vous fera vibrer de plaisir dans la démence de la tentation agréable et intouchable (« Brûle », « Rose », « Nemesis »). Jusqu’au final « Plus De Tristesse », tout comme « Pornography » insistait que le groupe devait trouver une issue, Versari cherche une porte de sortie : « Un souvenir certain s’efface et se jette / Se retrouve si loin se lasse et se fête / S’efface et se laisse / Plus de Tristesse ».

Versari – Nemesis (mix extrait)

Jean-Charles Versari (ex-chanteur des beaux Hurleurs) donne tout de sa voix grave et résiliente, toujours accompagné par Laureline Prod’Homme avec sa basse monumentale et Cyril Bilbeaud suivi de ses fûts redoutables d’efficacité. Ces deux derniers ont vécu chez Zone Libre et Sloy. Ca vous forge un CV sans reproche.

Au total, si cet album ne figure dans le top ten de l’année, rendons les armes à qui elles appartiennent.

Versari – La Nuit Je Mens (Bashung cover)

Oups, comme ils sont irréprochables, il ne faudrait pas oublier qu’en matière de reprises, Versari sait de quoi il parle : « La Nuit Je Mens » (Bashung), « Atmosphere » (Joy Division, qui figure sur leur premier album), « I.C. Water » (Psychic TV), « Final Solution » (Pere Ubu), « Time To Lose » (Tuxedomoon). Si après ça et si on affirme que les concerts sont intenses, vous n’êtes pas convaincus, rendez-vous chez Booba mais je n’y serai pas.

Versari – Sous La Peau

(T-Rec / Inouïe Distribution)

Sortie le 24 avril

Patrick Bénard