Saudade, la belle Bossa Nova de Jean-Marc Sauvagnargues

0
240

A l’écoute du dernier morceau de Jean-Marc Sauvagnargues, le batteur des Fatals Picards, une seule question vient à l’esprit immédiatement : « Est-ce qu’en étant originaire des Cévennes, on peut jouer vraiment dans un groupe qui s’appelle Les Fatals Picards ? »
Non, en vrai, la question qu’on se pose, c’est « Mais où va-t-il chercher tout ce talent ? »

Saudade - Jean-MArc Sauvagnargues et A Banda
Pour l’avoir entendu chanter « Mon père était tellement de gauche » sur scène, on savait qu’il avait une belle voix.
Mais avec le morceau « La rua Madureira » issu de l’album Saudade, il nous envoûte avec sa voix douce, chaude et délicieusement suave. Est-ce que je suis tombée amoureuse ? Oui ! Encore ?! Oui, Encore !! (ça suffit, ce jugement permanent !)

La rua Madureira – Jean-Marc Sauvagnargues & A Banda – SAUDADE

Les paroles sont ciselées et on retrouve immédiatement dans les mots de Nino Ferrer l’amour de Jean-Marc pour les textes. Car, bien que ce soit du rock, même engagé, même drôle, même très engagé et très drôle, ne vous y trompez pas : les chansons des Fatals Picards ont toutes des textes au cordeau.

C’est donc dans l’univers de la Bossa Nova, cette musique de variété brésilienne des années soixante, que Jean-Marc a décidé de nous entraîner. Et on ne va pas bouder notre plaisir : on se laisse porter avec délectation. L’émotion est au rendez-vous, tant dans la musique que dans les paroles. On se laisse toucher et on s’abandonne à ces rythmes lascifs. Oserons-nous dire que cela nous rappelle avec nostalgie un Henri Salvador inspiré ? Tout à fait ! L’application que Jean-Marc a mis  dans ses textes et dans le choix de ses musiciens se retrouve dans ses interprétations.  Je n’ai pas réussi à vous  persuader ? Soyez sûr que l’écoute de cet album finira de vous en convaincre, bien mieux que moi ! Et que la reprise de « Paroles, paroles » de Dalida, façon bossa nova originelle, vous laissera pantois.

Saudade, l’album de Jean-Marc Sauvagnargues & A Banda sort vendredi 15 novembre. N’attendez pas pour vous le procurer.
Et pour les chanceux qui habitent ou traînent du côté de Paris, notez la date : il sera en concert à L’Européen le 11 janvier, pour fêter la sortie de l’album. Espérons qu’il arrivera ensuite à caler une petite tournée entre ses nombreuses dates avec Les Fatals Picards, toujours en vadrouille sur les routes les vendredis et samedis soirs.

Delphine Hossa