23 février 1960 : notre premier métro suspendu…

0
351

Il fut présenté à Châteauneuf-sur-Loire

le premier métro suspendu.

C’était à l’époque le moyen de transport dont la France voulait désormais se doter. Argument massue : son coût.
Rapide (100 km/h), ce métro revient à 15 millions de NF le kilomètre, contre cinq fois plus pour le métro souterrain.
Un projet sans lendemain, mais la ligne construite près d’Orléans est toujours visible, près de soixante ans plus tard.
On peut voir fonctionner ce monorail dans Farenheit 451, de Truffaut (1966). Au moins il aura servi une fois !
Quant au métro aérien du type de la ligne Nation-Etoile par Barbès, il était déjà hors compétition : son bruit est insupportable pour les riverains, ses superstructures disgracieuses étaient incompatibles avec l’esthétique de l’urbanisme.
Si l’on en croit un article de décembre 2017 (à consulter !) il va peut-être reprendre du service sur ses 18 kilomètres…