La culture se partage !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Johnny Mafia : Le Garage Rock avec des Gamins de Vingt Ans

johnny mafia

Il était temps de parler de l’avenir du rock en France. Il se situe à Sens, dans l’Yonne, et progresse à vitesse grand V comme le producteur de leur deuxième album. Nous sommes au sein du garage rock et le quatuor en rajoute un maximum pour notre plus grand bonheur. Ça tape, ça frappe autant que possible. Guitares et basse sont au sommet d’un des albums les plus radicaux depuis bien longtemps.

Jim Diamond, producteur des White Stripes, pas moins, s’y est collé, scotché par leur pêche en concert, afin d’épauler leur second album, « Princes de l’Amour ». Soyons franc et honnête : Johnny Mafia rivalise largement avec tout ce qui sort en Angleterre notamment.

Ouais, faut pas avoir peur de le dire : Johnny Mafia est le big band qu’il faut à tous ceux qui aime le rock qui décape, qui décoiffe.

Histoire de se faire une réputation, ils ont évolué en première partie de Von Pariahs, Jim Jones Revue, Boss Hog et JC Satan. Pas mal, non ?… Chaque concert est bourré d’énergie et de volonté (j’en ai testé quelques uns) et il faut rendre hommage à la belle et bonne salle du Silex à Auxerre de les avoir découvert alors qu’ils étaient encore lycéens. Impossible de détacher un titre plus qu’un autre tellement l’ensemble se tient.

Johnny Mafia – Crystal Clear

Ah si, « Crystal Clear » dont une vidéo a été faite. On en reparle très vite avec une interview du groupe.

Johnny MafiaLP Princes de l’Amour (Dirty Water)

Patrick Bénard

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •