Les Traversantes de Thierry Desaules – Editions du 38

0
243

Des personnages se rencontrent… ou s’évitent !

Thierry Desaules - Les Traversantes - livre

 

Thierry Desaules pénètre les âmes perdues… ou pas.

Le véritable plaisir de lire Thierry Desaules consiste à écouter la bande son obligée à chaque nouvelle parution. Là encore, pas de déception. Se côtoient U2, The Cure, Indochine, Jeff Buckley, This Mortal Coil avec Amalia Rodriguez, Melismell, Neneh Cherry, Chet Baker, Jean-Louis Murat, Mylène Farmer, et même Gustav Malher.

Autant dire que la musique dans toute sa diversité est présente dans chacun de ses ouvrages. Ca se sent dès le début des « Traversantes ». Ce joli nom vient de la rencontre opportune ou non de personnages qui s’abordent, se sabordent, s’esquissent, passent à travers (et donc se « traversent ») de leur vie.

les traversantes

L’auteur en profite pour nous faire voyager, de Sintra à Pyongyang (oui, en Corée du Nord, et ça marche) afin de montrer que tout n’est qu’une question d’universalité. En à peine 150 pages, ce n’est pas rien. Dense, compacte tout en restant détaché, Thierry Desaules parvient à faire entendre que nous sommes tous des « traversantes ». Chapeau bas!

Thierry Desaules  –  Les Traversantes

Les Editions du 38 – 145 pages – 14 €

Patrick Bénard – CulturesCo