ROBERT SMITH : l’histoire romancée du leader des CURE

0
458

L’Histoire romancée de Robert Smith

The Cure Livre

Robert Smith : le découvrir par le biais d’un roman… Est-ce la vérité ?

En lisant le premier livre de Jérémy Wulc, The Cure, My Dream Comes True, paru chez Camion blanc en 2009, tout lecteur se dit que ce type a eu énormément de chance de rencontrer Perry Bamonte, ancien roadie du groupe devenu guitariste du groupe jusqu’en 2004. De ce fait, il a pu côtoyer tout le monde et vivre avec eux au cours de quelques tournées. Quel(le) inconditionnel(le) ne rêverait pas de vivre ce qu’il a vécu ?

L’histoire

A peine dix ans plus tard et fort d’une expérience assumée avec le groupe, l’auteur livre un second ouvrage autour de son groupe préféré. Cette fois-ci il s’attaque à l’histoire du personnage principal du groupe: Mister Robert Smith himself. Il raconte sa vie mais sous une forme romancée narrant l’histoire du leader de The Cure, comme le spécifie le sous-titre. Sur la quatrième de couverture il est précisé : «La vraie histoire de The Cure dans la tête de son leader charismatique». Dans ce cas, ce n’est plus un roman mais une biographie. D’autant qu’il existe déjà une autre fiction, parue en 2010, intitulée « Dans la Tête de Robert Smith » rédigé par, ahem…, votre humble rédacteur de cette chronique. Ben oui, autant joindre l’utile à l’agréable et se faire un peu de pub (Edilivre, en vente toujours un peu partout).

Me voici donc juge et parti. Impossible alors d’en parler en toute objectivité. Jérémy ne m’en voudra pas parce que c’est un ami, d’abord, et que son livre m’a séduit… au moins jusqu’à la moitié. A savoir la période la plus déterminante, depuis l’enfance de Robert Smith jusqu’à 1982, pour bien comprendre ce qu’est devenu The Cure aujourd’hui. Et ce n’était pas évident du tout.

le jeune homme de crawley - Robert Smith

Je ne ferai toutefois pas la fine bouche parce qu’écrire un tel ouvrage demande de l’abnégation, de la volonté, de la détermination et Jérémy n’en manque pas assurément. On sent son incontestable amour pour le groupe. Bravo à lui !

Jérémy Wulc – Le Jeune Homme de Crawley

E/P/A – 250 pages – 22 €

Patrick Bénard